Russie : Andreï Pivovarov, ex-dirigeant d’Open Russia incarcéré

Andreï Pivovarov, ancien directeur de l’organisation Open Russia, a été interpellé le 31 mai à l’aéroport de Saint-Pétersbourg. Il est visé par une affaire criminelle pour «participation aux activités d’une ONG étrangère reconnue comme indésirable».

Le 31 mai au soir, la police russe a interpellé à l’aéroport de Saint-Pétersbourg Andreï Pivovarov, ancien directeur de l’organisation Open Russia fondée par l’oligarque en exil Mikhaïl Khodorkovski.

Le Comité d’enquête a fait savoir dans un communiqué qu’Andreï Pivovarov était visé par une affaire criminelle pour «participation aux activités d’une ONG étrangère reconnue comme indésirable», passible de six ans de prison. Selon les enquêteurs, il a été arrêté alors qu’il «tentait de fuir» le pays.

Son avocat, Alexandre Valiavski, a indiqué à l’agence TASS que les enquêteurs ont demandé son placement en détention, l’audience pour décider des mesures prises contre lui étant prévue le 2 juin.

Des images diffusées sur le compte Twitter de l’opposant l’ont montré menotté et accompagné d’un groupe de policiers. Il a été transféré à Krasnodar (sud-ouest du pays), où l’enquête le concernant a été diligentée.

Dans un communiqué, l’Union européenne a appelé à sa libération «immédiate et sans condition» et jugé que «cette affaire confirme une tendance continue du rétrécissement de l’espace pour la société civile, l’opposition et les voix critiques» en Russie.

L’organisation Open Russia (Russie ouverte) s’était auto-dissoute fin mai par crainte de poursuites contre ses membres, après avoir été classée «indésirable» en Russie selon les termes d’une loi promulguée en 2015.

Source à l’adresse RT France