« La France est sauvée. Un nouveau chat à Bercy ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Aujourd’hui, un sujet léger et badin qui va nous changer de la lourdeur de ces derniers temps bien que cela ne changera rien à l’affaire.

L’année dernière je vous parlais de mes chats, enfin de mes chatons, et du fait qu’ils rejoignaient mon équipe d’économistes du grenier, avec deux poules, la noire, alias Charbon, et la blanche appelée… Neige. Je sais ce n’est pas très original, mais vous allez voir que même comme ça à nous 5 (entre chats et poules) nous tenons la dragée haute aux équipes de Bercy.

Pour mémoire l’histoire de Parachute doré…

Bruno le Marie va accueillir un nouveau chat à Bercy. 

Oui, c’est la nouvelle du jour, à côté de laquelle nous ne pouvions pas passer.

La France n’a jamais eu autant de dettes.

Le déficit est abyssal.

Nos entreprises à l’arrêt.

La mondialisation ? Mortifère.

La souveraineté monétaire laminée ce qui nous rend dépendant des décisions de la BCE et de l’Allemagne pour financer ou pas nos dettes.

Nos actifs et autres bijoux de familles sont vendus à vils prix au plus offrant, ou plus généralement aux plus copains.

Nos concitoyens sont chômeurs par millions.

Et je vous en passe et des meilleurs.

Mais, sachez-le brave gens le chat de Bercy est mort, vive le chat !

C’est officiel.  « Olive, le chat de Bercy, est décédé après 22 ans passés au sein du ministère. Bruno Le Maire a confirmé ce mardi qu’il en adopterait un autre.
Bruno Le Maire adoptera un nouveau chat. La nouvelle a de quoi faire sourire et pourtant, le ministre de l’Economie l’a annoncée très sérieusement au Figaro ce mardi. Car voilà plus de dix jours que Bercy a perdu sa mascotte ».

Olive, le chat de goutière qui vivait depuis 22 ans dans l’enceinte du ministère, est décédé. Benjamin Rosmini, conseiller ministériel, l’a annoncé dans un tweet et Bruno Le Maire s’est fendu d’une publication Instagram.

Arrivé juste après le départ de Dominique Strauss-Kahn en 1999, Olive a vu se succéder des dizaines, voire une centaine, de ministres. Avant que Bruno Le Maire ne prenne ses quartiers en 2017, battant le record de longévité de Christine Lagarde (2007-2011), rappelle Le Figaro.

Olive sera donc remplacé. « J’ai prévu d’en adopter un autre. Je ne sais pas pas encore quel chat ça sera. [….] Mais il y aura un nouveau chat à Bercy », a assuré mardi Bruno Le Maire« .

Jamais un chat de grenier n’ira à Bercy !

Mais qu’on le dise à Bruno le Maire, jamais un chat du grenier n’ira se compromettre à Bercy, et je tenais, officiellement à vous rassurer, même si Bruno le Maire essaie de proposer un pont d’or à Parachute, jamais il n’ira pantoufler dans le public, et puis pour quoi faire, ici il a toutes les souris et mulots des champs qu’il souhaite, il a le grand air et peut télétravailler à volonté.

Voilà quand même où nous en sommes dans la France de 2021.

Oui, oui, ils sont sérieux…

Là où je pensais vraiment faire preuve d’humour en parlant de mes chats-économistes, voilà que le ministre de l’économie lui-même se lance dans les chateries… Heureusement que nous, au grenier de l’éco nous sommes-là pour donner de vraies idées aux vrais mamamouchis, et il n’y a pas à dire, quand vous lisez ces chroniques vous êtes toujours en avance de 1 à deux ans sur les crétineries ambiantes.

Bercy qui ?

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source BFM TV ici

Source à l’adresse Insolentiae