L’inflation qui monte, qui monte comme la petite bêbête !

« En Europe, cette inflation qui monte, qui monte… » c’est le titre enfantin de cet article de la Tribune.

« L’Allemagne devrait enregistrer en mai un taux d’inflation de +2,5 % sur un an. Le pays de l’orthodoxie financière et budgétaire s’éloignerait des objectifs de la BCE. Dans son sillage, plusieurs pays de la zone euro font face à une forte progression de leur indice des prix à la consommation, comme l’Espagne, qui sort du territoire déflationniste. Mais pour la Banque centrale européenne, la situation est « temporaire » et l’institution assure qu’elle répondra présente pour calmer les marchés grâce à sa politique de rachat de dette ».

Rien de bien neuf dans cet article sur le côté temporaire ou non de l’inflation. Tout le monde répète comme un mantra, que cela ne va pas durer, circulez, il n’y a rien à voir.

Pourtant l’essentiel c’est bien le chiffre donné par l’office fédéral allemand des statistiques qui a annoncé ce lundi 31 une hausse de 2,5 % (provisoire) sur un an de l’indice des prix à la consommation et les Allemands n’aiment pas l’inflation.

Remarquez, il va falloir qu’ils s’y fassent, parce que nous n’allons pas y couper.

Si hier je vous parlais du « Pic pétrolier », vous pouvez étendre le sujet, au pic de tout, de toutes les matières premières.

Nous devons revoir notre modèle de production et de consommation.

Ce n’est pas le capitalisme qui est en crise contrairement à ce que certains pensent, c’est une crise de notre mode de production et de consommation, cela n’a rien à voir.

Le capitalisme c’est la propriété privée des moyens de production.

Vous pouvez produire avec des normes de réparabilité ou en jetant tout.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source La Tribune.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae