Zone euro. Les règles de discipline budgétaire resteront suspendues en 2022

Depuis le début de la pandémie en 2020, Bruxelles avait suspendu les règles européennes de discipline budgétaire, afin de permettre aux Etats membres de l’UE de faire face aux dépenses exceptionnelles liées à la pandémie de COVID-19.

La Cimmission Européenne vient d’annoncer officiellement que cette suspension restera en vigueur jusqu’en 2022 et que les règles de discipline budgétaire du pacte de stabilité seront rétablies en 2023.

« Sur la base des prévisions économiques du printemps 2021 de la Commission, la clause dérogatoire générale continuera à s’appliquer en 2022 et devrait être désactivée à partir de 2023″, écrit la Commission dans un communiqué.

Rappelons que le pacte de stabilité et de croissance implique un maintien du déficit public sous les 3 % du PIB et une dette publique inférieure ou égale à 60 % du PIB !

En France nous terminerons sans doute 2022 à 130 % de dettes sur PIB, et en Italie ce sera pire avec sans doute largement plus de 160 %.

Comment faire pour revenir dans les clous des critères de stabilité en 2023 ?

Impossible.

Tout simplement.

La Commission Européenne ne le dit pas encore, mais le pacte de stabilité est mort dans sa forme actuelle.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Reuters via Boursorama.com ici

Source à l’adresse Insolentiae