Ovnis repérés par l’armée américaine : vaisseaux extraterrestres ou expériences d’un pays tiers ?

Les phénomènes aériens inexpliqués sont pris très au sérieux par les forces armées américaines. Le New York Times et CNN ont recueilli des témoignages anonymes au sein des services de renseignement concernant un récent rapport sur le sujet.

Selon le New York Times, Washington peinerait à obtenir des informations sur une multitude d’objets volants non-identifiés (ovnis) repérés ces dernières années par l’armée américaine. Toutefois, en s’appuyant sur les confidences – sous anonymat – de hauts responsables du renseignement, le célèbre journal évoque deux pistes à ce jour non-écartées dans un rapport commandé par le gouvernement, qui devrait être communiqué au Congrès à la fin du mois.

Des vaisseaux… extraterrestres ?

S’ils n’ont à ce jour aucune preuve que les phénomènes aériens en question correspondent à une présence de vaisseaux spatiaux extraterrestres, les services du renseignement américain missionnés pour en savoir plus ne semblent cependant pas en mesure de prouver le contraire.

De hauts fonctionnaires cités par New York Times ont en effet admis que «l’ambiguïté même des résultats signifiait que le gouvernement ne pouvait pas exclure définitivement les théories selon lesquelles les phénomènes observés par les pilotes militaires pourraient être des vaisseaux spatiaux extraterrestres».

«Des technologies expérimentales d’une puissance rivale» ?

Toujours selon le New York Times, des responsables du renseignement américain proches du dossier estiment par ailleurs qu’«au moins une partie des phénomènes aériens pourraient correspondre à des technologies expérimentales d’une puissance rivale, très probablement la Russie ou la Chine».

«[S’il s’agissait d’] avions chinois ou russes, cela suggérerait que la recherche hypersonique de ces deux puissances a largement dépassé le développement militaire américain», rapporte encore le quotidien new-yorkais.

Observations aériennes étranges

Selon la même journal, ce rapport, placé sous l’autorité de la direction des services de renseignement (DNI), conclut avec certitude que la vaste majorité des plus de 120 incidents du type ovni auxquels s’intéresse ce document, ne sont pas liés à des technologies testées par l’armée américaine.

D’après un autre média américain, CNN (qui s’appuie également sur des responsables s’exprimant sous le couvert de l’anonymat), il s’agit bien de la seule conclusion ferme du document. Le rapport, selon la chaîne télévisée citée par l’AFP, n’exclut pas catégoriquement la possibilité qu’il puisse s’agir d’aéronefs d’origine extraterrestre.

Une passion américaine

Les phénomènes aériens inexpliqués sont largement commentés outre-Atlantique, amenant parfois même la présidence à réagir sur le sujet. Lors d’une conférence de presse le 22 mai 2021, un journaliste a ainsi demandé au chef d’Etat américain Joe Biden ce qu’il pensait des propos tenus quelques jours plus tôt par Barack Obama, qui avait entre autre déclaré : «Je ne plaisante pas, il existe des images et des enregistrements d’objets dans le ciel dont nous ignorons la nature exacte. Nous ne pouvons pas expliquer comment [ces objets] se déplacent.» Si l’actuel locataire de la Maison Blanche a cette fois réussi à balayer la question par un trait d’humour, il y a fort à parier qu’il pourrait y être de nouveau confronté durant son mandat, le sujet qui s’étant régulièrement présenté à ses prédécesseurs, pour le plus grand plaisir de la presse américaine.

En tout état de cause, les questions relatives aux ovnis sont régulièrement prises au sérieux par l’armée. «La marine américaine reconnaît qu’il y a eu suffisamment d’observations aériennes étranges par du personnel militaire crédible et hautement qualifié pour qu’elles soient enregistrées dans les archives officielles et étudiées – plutôt que d’être rejetées comme des phénomènes bizarres issus du domaine de la science-fiction», rapportait en effet Politico en mars 2019, époque à laquelle, face au nombre croissant de phénomènes observés, la marine avait élaboré de nouvelles directives pour le signalement d’ovnis.

Source à l’adresse RT France