Vladimir Poutine loue les relations «de confiance» et «de tradition» entre la Russie et l’Inde

Le 4 juin, lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg, le président russe a loué la coopération économique entre Moscou et New Delhi, soulignant qu’elle ne se limitait pas aux secteurs de l’énergie et de la défense, mais concernait aussi la santé.

«Quant aux relations russo-indiennes, je le répète, elles se développent de manière très fructueuse, [ce sont des relations] de confiance, des relations de tradition. Nous apprécions vraiment ce niveau de relation avec nos amis indiens» : interrogé par la presse lors d’une visioconférence le 4 juin, dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le président russe Vladimir Poutine a souligné la bonne santé des relations russo-indiennes, qu’il a qualifiées de «véritablement stratégiques».

Le chef d’Etat a rappelé que ce partenariat s’appuyait, notamment, sur des échanges économiques dans le domaine de l’énergie, des hautes technologiques et du complexe militaro-industriel. Mais «il ne s’agit pas seulement d’achat et de vente d’armes russes», a-t-il tenu à ajouter, évoquant notamment la fabrication conjointe du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V

Mi-mai dernier, le Fonds direct d’investissement russe (RDIF), qui a co-développé le Spoutnik V, avait fait savoir que l’Inde serait «le principal site de production» de ce dernier, rappelant avoir signé des accords de production avec de grands groupes pharmaceutiques indiens pour produire à terme plus de 850 millions de doses par an. L’Inde a en outre entamé à la même période la vaccination au vaccin russe sur son territoire.

Comme le rappelait l’Institut Montaigne dans une publication de 2019, un «partenariat stratégique Inde-Russie» a été établi en 2000, élevé dix ans plus tard au rang de «partenariat stratégique spécial et privilégié». «Deux secteurs se distinguent dans les échanges indo-russes : la défense et l’énergie», indiquait la même source, qui notait également l’importance de la coopération spatiale entre les deux nations, Moscou ayant notamment appuyé la préparation du premier vol habité indien dans l’espace, prévu pour 2022.

Source à l’adresse RT France