Un bitcoin bientôt déposé sur la Lune ?

La plateforme d’échange de cryptomonnaies BitMEX a annoncé qu’elle enverrait un bitcoin (frappé physiquement) sur la Lune en collaboration avec la société Astrobotic. L’envoi devrait être réalisé fin 2021 dans le cadre d’une mission de la Nasa.

La plateforme d’échange de cryptomonnaies BitMEX a annoncé le 4 juin qu’elle s’associait avec la société d’astronautique Astrobotic pour envoyer une pièce de bitcoin sur la Lune. De même source, la cryptomonnaie sera frappée puis déposée à la surface du satellite naturel de la Terre à l’occasion d’un vol qui aura lieu fin 2021 dans le cadre de la mission Peregrine 1 menée par la Nasa.

C’est un petit pas pour l’homme [mais] un bond de géant pour le bitcoin

«La pièce contiendra un bitcoin à une adresse qui sera rendue publique, sous un hologramme inviolable. La pièce affichera fièrement le nom BitMEX, le nom de la mission, la date à laquelle elle a été frappée et le prix du bitcoin au moment de la frappe», précise le communiqué publié le 4 juin par BitMEX. Une fois déposée sur la Lune, l’unité physique de bitcoin «restera à la surface jusqu’à ce qu’une âme entreprenante aille la récupérer», poursuit le texte.

L’atterrisseur lunaire Peregrine 1, produit par la société Astrobotic, peut transporter jusqu’à 90 kg de matériel. Il devrait se poser sur le Lacus Mortis, une plaine de lave basaltique dans la partie nord-est de la Lune.

Le 19 mai, le cours du bitcoin passe sous la barre des 40 000 dollars

«Mon travail au quotidien consiste à explorer le potentiel des cryptomonnaies au-delà des monnaies fiduciaires, c’est pourquoi il est extrêmement excitant de participer à un projet visant à explorer la présence humaine dans l’espace au-delà de la Terre», a déclaré Alex Höptner, le président-directeur général de BitMEX. Paraphrasant la célèbre citation de Neil Armstrong, le premier homme ayant marché sur la Lune, il poursuit : «C’est un petit pas pour l’homme [mais] un bond de géant pour le bitcoin.»

Après plusieurs records, le bitcoin a connu une chute brutale de sa valorisation. En cause notamment : le fondateur de Tesla Elon Musk a annoncé que son entreprise allait finalement renoncer à la cryptomonnaie comme moyen de paiement – pour des considérations écologiques – et les principales institutions financières chinoises, mettant en garde contre la «spéculation», ont fait savoir dans un communiqué de presse commun que le bitcoin, et les autres cryptomonnaies, n’étaient «pas de vraies devises». Le 19 mai, le cours du bitcoin plongeait ainsi sous la barre symbolique des 40 000 dollars, seuil qu’il n’a plus franchi depuis.

Source à l’adresse RT France