Affaire de la gifle : Macron dénonce des fait «isolés» d’«individus ultraviolents»

Quelques heures près avoir reçu une gifle lors de de son déplacement dans la Drôme, le président a accordé une interview au journal Le Dauphiné dans laquelle il met en garde contre l’influence «des individus ultraviolents» dans le débat public.

Emmanuel Macron a voulu relativiser le 8 juin la gifle reçue par un homme lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage, dénonçant des «faits isolés», commis par «des individus ultraviolents» qui ne doivent pas, selon lui, «prendre possession du débat public».

«Je ne voudrais pas que des individus isolés ou des gens qui vont vers les extrêmes puissent, en quelque sorte, faire oublier le reste», a-t-il ajouté dans un entretien au Dauphiné, ajoutant que ce type d’agression ne l’arrêterait pas.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France