Le Royaume-Uni face à “l’une des pires pénuries de main d’œuvre dans le monde » !

« L’emploi se porte (bien) mieux, au Royaume-Uni. Sur ce front, l’accélération des perspectives est la plus forte depuis 20 ans ! Tant et si bien que le Royaume-Uni « fait maintenant face à l’une des pires pénuries de main d’oeuvre dans le monde ». Et cela risque même de nuire à la reprise post-Covid-19 de la Grande Bretagne, avertit l’agence d’intérim ManpowerGroup. « L’allègement des restrictions sanitaires » avec la réouverture progressive des pubs, restaurants, bars et hôtels à partir de la mi-avril « s’est traduite par une spectaculaire augmentation des intentions d’embauche » d’après son étude.

Nombre d’entreprises avaient dû licencier ou avaient vu certains employés opter pour un changement de carrière après des mois de chômage technique et des perspectives moroses pendant plusieurs confinements pendant de longs mois depuis mars 2020. L’indice national de perspectives pour l’emploi de ManpowerGroup se situe à +8%, un plus haut en six ans pour le deuxième trimestre en vue du troisième trimestre et une envolée de 13 points sur un trimestre, la plus forte depuis 20 ans ».

Alors il y a une manière très simple de régler le problème de la pénurie de main d’œuvre. 

Pour les patronats occidentaux du monde entier il faut « ouvrir les frontières et faire venir plus d’immigrés » ce qui permet de ne pas monter les salaires et donc d’augmenter les marges.

Pour les peuples du monde entier, il suffit d’augmenter les salaires, et donc aussi un peu les prix, de réduire un peu les marges, et de mieux partager la « valeur ajoutée ».

Quand vous augmentez les salaires, les gens qui n’avaient plus intérêt à travailler peuvent retrouver le goût à le faire, car c’est tout simplement vraiment « rentable ».

Nous vivions tous beaucoup mieux et l’économie tournait beaucoup mieux quand les salaires augmentaient.

La lutte contre l’inflation est une imbécilité économique qui devrait enfin prendre fin.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Capital.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae