Chine, relations UE-Washington… Biden tente d’unifier le camp occidental au G7

Les dirigeants des grandes puissances du G7 ont donné le 11 juin le coup d’envoi d’un sommet de trois jours ambitionnant de remettre le monde sur pied après la pandémie, notamment en distribuant un milliard de vaccins anti-Covid.

Mise à jour automatique

  • Emmanuel Macron a échangé avec le président américain Joe Biden.

    Dans un tweet écrit en anglais, le président français a fait une allusion aux vaccins : «Maintenant que nous sommes ensemble, unis, déterminés à faire la différence, il est temps de livrer. Je suis sûr que nous le ferons Joe Biden.»

  • L’épidémie du Covid-19, notamment la vaccination, fera partie des thèmes clés de ce G7 au Royaume-Uni.

Découvrir plus

Pandémie oblige, les chefs d’Etat et de gouvernement se sont salués d’un coup de coude et se sont tenus à distance pour la traditionnelle photo de famille, sur la plage de la station balnéaire anglaise de Carbis Bay, en Cornouailles, le 11 juin pour le début du sommet du G7. Cette rencontre qui durera jusqu’au 13 juin, la première qui ne se tient pas à distance en presque deux ans, permet le retour des réunions de travail mais aussi de discrets apartés pour avancer sur les crises du moment.

Au programme officiel figurent surtout la reprise d’une économie mondiale laminée par la pandémie et le partage plus équitable des vaccins anti-Covid par les pays riches.

Source à l’adresse RT France