La BCE vers plus de croissance et d’inflation

D’après cette dépêche de l’agence Reuters la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi une révision à la hausse de ses prévisions de croissance et d’inflation, prenant acte de l’accélération de la reprise économique dans la zone euro.

« Le nouveau scénario central de l’institution table sur une inflation de 1,9 % en 2021 dans la zone euro contre 1,5 % prévu en mars. La prévision pour 2022 est portée à 1,5 % contre 1,2 % mais celle pour 2023 est maintenue à 1,4 %.

Le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique devrait parallèlement rebondir de 4,6 % cette année (contre 4,0 % prévu il y a trois mois).

La prévision de croissance pour 2022 a été portée à 4,7 % contre 4,1 % prévu en mars et la prévision 2023 est maintenue à 2,1 %. »

Il faut dire que Christine Lagarde préfère la surchauffe du moteur au fait que le moteur cale.

On ne peut pas lui en vouloir, et objectivement nous en profitons tous, car le choix de l’inflation permet d’éviter l’effondrement brutal par l’austérité et la récession. Mais ne vous y trompez pas, cela ne vous donne qu’un répit.

Vous devez utiliser ce répit pour vous préparer et réagencer votre patrimoine.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com ici

Source à l’adresse Insolentiae