L’Allemagne espionne Airbus pour les USA, Macron veut plus de coopération franco-allemande !

« Espionnage pour le compte de la NSA : Airbus va porter plainte en Allemagne » derrière ce titre de cet article de l’AFP repris par France 24 se trouve quand même une sacrée information qui devrait faire scandale monumental, mais comme tout le monde s’en fiche, et que l’on est tous occupé à « boire des coups en terrasse » pour fêter la libération (temporaire) de la guerre contre « la » covid, cela passe inaperçu.

« Airbus Group a annoncé, jeudi, son intention de porter plainte en Allemagne après les informations selon lesquelles le service fédéral de renseignement extérieur allemand a aidé les Américains à espionner des entreprises européennes.

Le groupe aéronautique européen Airbus a annoncé, jeudi 30 avril, qu’il allait déposer plainte contre X pour des soupçons d’espionnage industriel en Allemagne, après les accusations de presse selon lesquelles le renseignement allemand (BND) l’aurait espionné pour le compte de la NSA américaine ».

Pour vous le résumer autrement, il y en a un paquet qui accuse clairement les services secrets allemands d’avoir espionné Airbus pour le compte des Américains.

Au même moment, les dirigeants français cherchent à tout prix à trouver encore plus d’accords industriels et autres coopérations avec l’Allemagne…

Les Allemands ne sont en aucun cas nos amis.

De façon général, les Etats n’ont pas d’amis, pas plus qu’ils n’ont de copains.

Les Etats ont des intérêts.

La naïveté de nos mamamouchis est au mieux confondante.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source AFP avec France24 ici

Source à l’adresse Insolentiae