Elections régionales et départementales : le CRIF appelle à ne pas donner de voix au RN et à LFI

Dans un communiqué commun, trois organisations judaïques demandent de «se mobiliser pour aller voter massivement» aux élections départementales et régionales et «à faire barrage aux partis extrémistes qui mettent la République en danger».

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le Consistoire central et le Fonds social juif unifié ont appelé dans un communiqué commun daté du 14 juin à «se mobiliser pour aller voter massivement» lors des élections départementales et régionales les 20 et 27 juin, et «à faire barrage aux partis extrémistes qui mettent la République en danger», que sont selon eux le RN et LFI.

Les trois organisations «s’inquiètent particulièrement du risque de voir le Rassemblement national remporter une ou plusieurs régions et appellent à la mobilisation la plus large possible pour éviter de voir une ou plusieurs régions présidées par un parti dont les valeurs abîment le pacte républicain». 

«Les institutions juives appellent également à ne pas apporter de voix à La France insoumise dont les complaisances coupables affaiblissent également la République», ajoutent-elles dans le communiqué.

Deux partis infréquentables

En mars 2018, le président du CRIF Francis Kalifat avait notamment refusé la présence de Marine Le Pen, présidente du RN, et de Jean-Luc Mélenchon, leader de LFI, à une marche en hommage à Mireille Knoll, Française juive de 85 ans tuée à Paris.

«La surreprésentation des antisémites, tant à l’extrême droite qu’à l’extrême gauche, rend ces deux partis infréquentables. A nos yeux, ils […] ne sont pas les bienvenus. Ils ont besoin d’éclaircir les positions, et notamment Jean-Luc Mélenchon et l’extrême gauche, en ce qui concerne le boycott d’Israël, la haine d’Israël dans notre pays», s’était-il justifié sur RTL.

Source à l’adresse RT France