Paris : les forces de l’ordre ont interrompu une nouvelle fête après 23h aux Tuileries

Plusieurs centaines de jeunes ont été dispersés par la police dans la nuit du 14 au 15 juin, alors qu’ils avaient investi le jardin des Tuileries pour une soirée sur le modèle de celles qui se sont déroulées aux Invalides les 12 et 13 juin.

Après les soirées géantes aux Invalides les 12 et 13 juin, une nouvelle fête s’est déroulée à Paris le 14 juin dans la soirée, au jardin des Tuileries (Ier arrondissement), en dépit du couvre-feu imposé à 23h pour lutter contre la pandémie.

Des journalistes présents sur place ont rapporté la participation de plusieurs centaines de jeunes, qui ont été dispersés vers 1h du matin par la police sans verbalisation.

Schiappa comprend l’«envie de faire la fête»

Le 12 juin au soir, entre 1 500 et 2 000 jeunes s’étaient déjà rassemblés sur l’immense pelouse des Invalides, après l’annonce sur les réseaux d’une soirée «Projet X». Les policiers étaient intervenus vers 23h et avaient été la cible de projectiles, mais il n’y avait eu ni interpellations ni blessés. Le 13 juin en revanche, la police a interpellé trois personnes, après avoir essuyé de nouveau des jets de projectiles. Ce soir-là, après minuit, une nouvelle fête s’est formée au jardin des Tuileries, aux abords du Louvre, rapporte Le Parisien, s’étendant jusqu’au lendemain soir, le 14 juin.

La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a rappelé le 13 juin sur Europe 1 à l’attention des jeunes que «le virus est toujours là», tout en disant comprendre leur «envie de faire la fête». Selon elle, il s’agit maintenant de «trouver les voies et moyens – avec les concerts, avec les événements sportifs, avec d’autres choses – que cette fête puisse avoir lieu dans le respect des mesures sanitaires».

Source à l’adresse RT France