Puy-de-Dôme : des manifestants venus soutenir un sans-papier évacués d’une sous-préfecture

Une trentaine de manifestants venus soutenir la cause d’un étranger en situation irrégulière sur le territoire national se sont introduits dans la sous-préfecture d’Ambert avant d’être repoussés par les gendarmes.

La sous-préfecture d’Ambert (Puy-de-Dôme) a été évacuée ce 17 juin en fin de matinée après l’intrusion d’une trentaine de manifestants, a fait savoir la préfecture du Puy-de-Dôme dans un communiqué.

Une trentaine de personnes ont manifesté en soutien à un étranger en situation irrégulière devant la sous-préfecture avant de s’introduire dans le bâtiment à 11h45.

La Montagne précise que le sous-préfet d’Ambert, Nicolas Lafon, recevait un chef d’entreprise afin d’échanger sur la situation de ce sans-papier et que c’est à l’issue de cette discussion que les manifestants se sont massés devant la sous-préfecture.

Ces personnes ont été «évacuées par les forces de l’ordre sans qu’aucun blessé ne soit constaté», précise la préfecture. Mais le communiqué ajoute que «face aux comportements des manifestants, l’usage de gaz lacrymogène a été nécessaire». 

A 12h15, la sous-préfecture a été «totalement évacuée par la gendarmerie qui a renforcé depuis son dispositif de surveillance». 

Le Préfet du Puy-de-Dôme assure qu’il «condamne fermement cette intrusion au sein d’une administration de l’Etat».

Source à l’adresse RT France