Festival illégal à Redon : «Comment en arrive-t-on à avoir 6 heures d’affrontements pour une fête ?»

Interviewé par RT France, l’éditorialiste Alexis Poulin est revenu sur la fête illégale à Redon qui a entraîné une opération policière durant plusieurs heures. Pour lui, «il y a un vrai problème de dialogue entre les forces de l’ordre et les jeunes».

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies le 18 juin à Redon, en Bretagne, pour participer à un festival de musique illégal en hommage à Steve Maia Caniço. Un rassemblement festif – illégal en raison des mesures sanitaires – émaillé de heurts entre participants et forces de l’ordre venues les déloger.

Des cocktails Molotov ont été lancés sur les forces de l’ordre et un fêtard a eu la main arrachée, selon la préfecture. L’éditorialiste Alexis Poulin revient pour RT France sur cet incident, qui a duré environ sept heures.

Selon lui, cela «pose la question de la stratégie de la doctrine du maintien de l’ordre».  «Comment en arrive-t-on à avoir six heures d’affrontements pour une fête ?», s’interroge-t-il. «Il y a un vrai problème de dialogue entre les forces de l’ordre et les jeunes, les organisateurs d’événements», estime l’éditorialiste, qui ajoute que même si l’événement n’était pas autorisé, cela ne «doit pas empêcher le dialogue [ou] d’éviter ce genre d’affrontements [et] de violences».

Source à l’adresse RT France