«Tout le monde déteste la police» : marche blanche à Nantes en hommage à Steve Maia Caniço

A Nantes, des milliers de personnes ont pris part à une marche blanche en hommage à Steve Caniço décédé après une chute dans la Loire lors de la fête de la musique en 2019. Selon le parquet, le drame a eu lieu au moment de l’intervention policière.

Une marche blanche en hommage à Steve Maïa Caniço s’est tenue le 21 juin à Nantes (Loire-Atlantique), deux ans après le décès du jeune homme de 24 ans, tombé dans la Loire. Selon les dernières conclusions du parquet de Rennes, Steve Maia Caniço a chuté lors de «l’intervention de la police nationale» venue disperser le rassemblement. 

«Tout le monde déteste la police», pouvait-on entendre dans le cortège parti de la préfecture de Loire-Atlantique vers 18h. 

Comme le rapporte notre reporter Nadège Abderrazak, les forces de l’ordre ont refusé l’accès au quai Wilson aux proches de Steve Maia Caniço, lieu où a disparu le jeune Nantais. Ils ont notamment motivé leur refus par l’absence de déclaration de l’événement en préfecture. 

«Je suis là pour rendre hommage à Steve et dénoncer les agissements de la police [et] les ordres de la préfecture. Ce qui s’est passé il y a deux ans est scandaleux», a dénoncé une participante au micro de RT France.  

Dans le même temps, le groupe Nantes révoltée a annoncé l’organisation d’un autre rassemblement, place du Bouffay, à 20h30. L’appel va au-delà de l’hommage à Steve Maïa Caniço. Nantes révoltée dénonce en effet «le discours sécuritaire hystérique et contradictoire» du gouvernement qui «autorise la Fête de la musique, sans fête ni musique».

Source à l’adresse RT France