Paris : trois individus interpellés après une violente bagarre à la gare de Lyon (VIDEO)

Trois individus ont été interpellés après une violente rixe qui a éclaté à la gare de Lyon à Paris, largement relayée sur les réseaux sociaux. Une tentative de vol de téléphones portables serait à l’origine de l’incident.

D’après CNews, trois individus ont été interpellés puis déférés à l’issue de leur garde à vue après une violente rixe qui s’est déroulée le 19 juin vers 23h à la gare de Lyon de Paris sur les quais du RER D. Cet affrontement à mains nues a été filmé par un passager avant d’être largement diffusé sur les réseaux sociaux provoquant l’indignation et la stupeur de nombreux internautes devant la violence des coups portés.

Selon la chaîne d’information, deux hommes auraient été pris à partie par trois individus qui auraient essayé de leur voler leurs téléphones portables. Cette tentative aurait été à l’origine de la bagarre, les protagonistes s’échangeant de violents coups alors que le quai et les wagons étaient bondés de passagers. Les individus agressés auraient porté plainte. 

En fin de vidéo, l’un des participants à cette rixe reçoit un coup final qui le fait tomber au sol, laissant sa tête dangereusement flotter au dessus des rails tandis que le train est à quai. Le jeune homme alors inconscient est rapidement dégagé tandis que des gouttes de sang apparaissent sur le sol.

Attention : la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

Interrogé le 22 juin sur CNews au sujet de cet affrontement, le secrétaire départemental adjoint des Hauts-de-Seine Unité SGP, Mickaël Dequin, a amèrement précisé que cette bagarre n’avait rien de surprenant.

Nous ne sommes pas plus choqués que cela car c’est le niveau de violence auquel sont confrontés nos collègues quasi quotidiennement sur le terrain

«Nous ne sommes pas plus choqués que cela car c’est le niveau de violence auquel sont confrontés nos collègues quasi quotidiennement sur le terrain» a-t-il expliqué, précisant que «les violences étaient de plus en plus fréquentes gare de Lyon, mais elles ne font pas parler car il n’y a pas de vidéos qui circulent. La seule différence ici, ce sont les images sur les réseaux sociaux qui tout à coup provoquent une vive émotion légitime», a-t-il poursuivi.

Source à l’adresse RT France