Réserves de gaz épuisées en Europe. Le Charbon en hausse…

La situation est vraiment très pénible en termes intellectuels.

On vous explique doctement que votre vieille voiture pollue trop, ce qui n’est pas faux.

Et vous savez quoi ?

Dans le même temps, on n’a plus assez de gaz, du coup, on remet en marche les centrales à charbon pour produire l’électricité pour recharger nos voitures électriques au charbon après les avoir fabriquées en Chine et transportées sur des milliers de kilomètres.

Parfois, l’écologie européenne est assez difficile à suivre.

La raison est simple.

Quand un truc est stupide, il est stupide, et cela finit par se voir.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

L’Europe épuise ses réserves de gaz et se tourne vers le charbon, selon Bloomberg

Alors que les réserves de gaz européennes affichent une baisse inédite depuis cinq ans, le continent consomme de plus en plus de charbon, rapporte Bloomberg.

En première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique, l’Europe a pourtant été contrainte en 2021 d’accroître son utilisation du charbon, considéré comme la principale source des émissions de gaz à effets de serre, constate le groupe médiatique Bloomberg.

D’après l’analyste de la société suisse Axpo Solutions AG, Andy Sommer, contacté par l’agence de presse, l’utilisation du charbon a augmenté de 10-15% en Europe depuis le début de l’année en raison d’une période hivernale plus longue et plus froide que prévu, et qui avait ainsi épuisé les stocks européens de gaz naturel.

«Avec la réouverture des économies et le retour des gens aux bureaux, des pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas ou la Pologne se sont tournés vers le charbon pour maintenir les lumières allumées», indique Bloomberg.

Le gaz russe mis en cause

L’agence de presse note également que cette situation s’explique en partie par la baisse des exportations de gaz russe à travers l’Ukraine dans l’attente du lancement du gazoduc Nord Stream 2, prévu pour la seconde moitié de 2021.

Actuellement, les réserves de gaz européennes sont de 25% inférieures à la moyenne de ces cinq dernières années, précise Bloomberg.

Le Nord Stream 2 à la rescousse?

Le gazoduc Nord Stream 2 va relier la Russie à l’Allemagne via 1.230 kilomètres de conduites sous la mer Baltique, d’une capacité totale de 55 milliards de m3 de gaz par an. Contournant l’Ukraine qui s’oppose à sa construction, le tracé est censé augmenter les possibilités de livraison de combustible bleu à l’UE.

La semaine dernière, Nord Stream 2 AG, l’opérateur du gazoduc éponyme, a annoncé que la construction du tronçon maritime de la première conduite était techniquement achevée.

Source agence de presse russe Sputnik.com ici

Source à l’adresse Insolentiae