Euro : un individu brandit un drapeau arc-en-ciel sur le terrain durant l’hymne hongrois

Un individu a été maîtrisé ce 23 juin après avoir pénétré sur le terrain munichois accueillant le match de l’Euro Hongrie-Allemagne. Il brandissait un drapeau arc-en-ciel. Cette action survient dans un contexte tendu autour d’une loi hongroise.

Un spectateur du match Allemagne-Hongrie de l’Euro à Munich a couru le soir du 23 juin sur le terrain en brandissant un grand drapeau arc-en-ciel, symbole revendiqué par la communauté LGBT, pendant l’hymne magyar, avant d’être maîtrisé.

Le jeune homme est arrivé dans les dos des deux équipes et a couru devant les joueurs, alignés pour écouter les hymnes. Il a été plaqué au sol et évacué.

Cette action intervient dans un contexte politico-sportif sensible. D’une part la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban fait l’objet de nombreuses critiques de la part de pays de l’Union européenne qui jugent homophobe une loi interdisant la promotion, notamment, de l’homosexualité auprès des mineurs. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen l’a qualifiée dans la journée de «honte». La ministre hongroise de la Justice Judit Varga a de son côté déploré des «fake news», assurant que la loi ne «priv[ait] personne de ses droits, ne discrimin[ait] aucun membre de la société», et que le gouvernement hongrois se voyait «stigmatisé».

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/88123-clash-dideologies-budapest-defend-loi-sur-promotion-homosexualite-aupres-des-mineurs

D’autre part, l’UEFA, organisatrice de l’Euro, a provoqué un tollé en Allemagne en refusant que le stade de Munich, où se déroule la rencontre de l’Euro, soit illuminé aux couleurs arc-en-ciel. Une initiative voulue par la municipalité munichoise pour protester contre le texte de loi hongrois. L’UEFA a invoqué son obligation de neutralité politique.

Source à l’adresse RT France