Tirs d’avertissement d’un navire russe en direction d’un vaisseau de la marine britannique

La Défense russe a fait savoir que des tirs d’avertissement avaient été effectués en direction d’un navire militaire britannique, en réaction à une violation de la frontière russe en mer Noire.

Un navire militaire russe a tiré des coups de semonce sur le destroyer de la Royal Navy britannique HMS Defender après qu’il a pénétré dans les eaux russes de la mer Noire au niveau du cap Fiolent, a fait savoir ce 23 juin le ministère russe de la Défense à l’agence de presse Interfax.

Le Defender a quitté les eaux russes peu de temps après, s’étant aventuré jusqu’à 3 kilomètres à l’intérieur, a indiqué le ministère, ajoutant que des bombes avaient été larguées dans le sillage du navire britannique par un chasseur russe.

Le ministère a précisé auprès de l’agence RIA que navire britannique avait franchi la frontière russe à 11 h 52. Il a été averti de l’utilisation d’armes en cas de violation de la frontière, mais l’équipage du destroyer n’a pas réagi. A 12 h 06 et 12 h 08, un navire russe de patrouille frontalière a effectué des tirs d’avertissement en direction du vaisseau britannique. Neuf minutes plus tard, un avion de chasse russe Su-24m a effectué un bombardement d’avertissement, larguant quatre OFAB-250 en direction du destroyer. A 12h23, le navire britannique a quitté les frontières de la mer territoriale de la Fédération de Russie.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France