«On est tous passés par des 6%. Ça va peut-être vous arriver» : quand Dati prévenait Schiappa

En janvier 2019, alors que Marlène Schiappa venait de railler le score de 6% réalisé par Benoît Hamon à la présidentielle de 2017, Rachida Dati lui avait répondu qu’il fallait être «humble» en prophétisant que cela pouvait «lui arriver un jour».

Après l’échec du parti présidentiel LREM (La République en marche) à l’occasion des élections régionales de 2021, une vidéo mettant en scène Rachida Dati et Marlène Schiappa est ressortie sur les réseaux sociaux afin de railler l’actuelle ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, qui avait subtilement taclé le score obtenu par Benoît Hamon lors de l’élection présidentielle de 2017.

En janvier 2019, à l’occasion d’un numéro de L’Emission Politique diffusée sur France 2, Marlène Schiappa était venue débattre avec l’ancien candidat socialiste et actuelle maire du VIIe arrondissement de Paris, Rachida Dati. La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, à l’époque secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, avait tancé Benoit Hamon sur son faible score à l’élection présidentielle.

«Vous disiez Monsieur Hamon tout à l’heure : “Moi le projet d’Emmanuel Macron, je n’en veux pas”. Vous vous êtes présenté à l’élection présidentielle, vous avez reçu 6% des suffrages, Emmanuel Macron a gagné l’élection présidentielle», avait déclaré l’ancien secrétaire d’Etat.

En 2017, Benoît Hamon avait remporté la primaire citoyenne face à Manuel Valls et était devenu candidat du Parti socialiste (PS) à l’élection présidentielle. Il était arrivé en cinquième position avec 6,4% des suffrages, soit le plus faible score obtenu par un candidat socialiste sous la Ve République, comme le soulignait RTL.

Rachida Dati, qui n’avait alors pas goûté la remarque, avait finalement pris la défense de son collègue socialiste. «Vous avez dit tout à l’heure : “Vous avez fait 6%” en montrant du doigt. On est tous passés par des 6%. Ça va peut-être vous arriver un jour, donc il faut être humble là-dessus et très modeste», avait-elle prévenu, provoquant les rires des invités et du public. 

Le 27 juin à l’occasion du second tour des élections régionales, les candidats de LREM ont recueilli 6,9% des suffrages au niveau national, rendant prophétiques les propos de l’ex-garde des Sceaux. Au premier tour, les candidats LREM avaient obtenu à peine 10% des voix.

En Ile-de-France lors du second tour, la liste LREM conduite par Laurent Saint-Martin sur laquelle figurait Marlène Schiappa n’a obtenu que 9,62% des suffrages, arrivant derrière celle de Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national (RN).

Ce scrutin a été marqué par un taux d’abstention record qui s’est élevé à 66% le 27 juin, lors du second tour des élections régionales, soit sensiblement le même que pour le premier tour (66,7%). En 2015, le taux d’abstention au second tour s’élevait à 41,6%, contre 48,8 % en 2010.

Source à l’adresse RT France