« Personne ne le sait encore, mais votre billet de 20 € n’en vaut plus que 2 !!! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La valeur de la monnaie en termes de pouvoir d’achat a toujours quelque chose de mystérieux, presque de magique. Pourquoi ce petit morceau de papier de 20 euros vaut-il vraiment 20 euros ? Est-ce que nos croyances pourraient se trouver brutalement chamboulées ?

La réponse est que nous sommes peut-être à l’aube d’un changement majeur de notre « parité » de pouvoir d’achat monétaire. L’inflation naissante est un signe d’alerte qu’il ne faut pas ignorer, et cela arrive à un moment qui n’est pas anodin.

Il y a des raisons objectives à la poussée inflationniste actuelle qui risque de faire souffrir considérablement notre portefeuille et surtout notre pouvoir d’achat.

Je vous propose cette semaine de réfléchir à la valeur de notre monnaie et aux raisons pour lesquelles nos billets de 20 euros pourraient à l’avenir valoir beaucoup moins !

Qu’est-ce qui fait la valeur d’une monnaie ?

Deux facteurs fondamentaux.

1/ La confiance et la valeur que vous lui accordez d’abord.

2/ Ensuite la quantité d’unité de monnaie en circulation ou plus précisément le rythme d’accélération de l’impression de nouvelles quantités de monnaie.

Pour le reste, avec la formule MV = PQ vous pouvez rajouter l’idée de vitesse de circulation de la monnaie. Dit simplement la « vélocité » de la monnaie c’est le nombre de fois ou votre billet de 20 euros va changer de mains. Plus il y a de croissance ou d’inflation plus le billet change vite de mains ! Mais la vélocité est à mon sens plus la conséquence des deux facteurs précédents que la cause première. Ce n’est jamais la « vélocité » seule qui crée l’inflation, c’est toujours l’impression monétaire excessive qui en est la cause avec après le phénomène de perte de confiance.

Une fois que l’on a fait tourner les planches à billets de manière excessive, les gens prennent conscience des excès. C’est la perte de confiance. Alors chacun cherche à se débarrasser de ses billets sans grande valeur. A partir de ce moment-là la vélocité de la monnaie augmente.

Je vais vous donner un conseil très précieux pour les mois qui viennent.

Surveillez la vélocité de la monnaie.

Quand elle commencera à augmenter, ce sera le signe du début de la perte de confiance généralisée dans la valeur des monnaies et donc le début d’une inflation forte.

Pour télécharger gratuitement la présentation qui passe à l’écran sur la vidéo c’est sur le lien ci-dessous:

Télécharger présentation votre billet de 20 euros en vaut seulement 2

Je vous raconte tout ou presque dans cette vidéo ou je partage avec vous des information pour enrichir votre réflexion.

Ici, encore une fois, aucune vérité absolue, mais des pistes de réflexions pour prendre de la hauteur et vous aider à protéger VOS intérêts financiers, car vos sous, intéressent tout le monde!!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae