C’était impossible… et pourtant les cellules humaines peuvent convertir l’ARN en ADN

La réalité aime faire des clins d’œil très insolents et perturbant à tous les zélateurs zélés qui viennent doctement expliquer que c’est impossible.

Impossible alors quelques-uns font remarquer qu’il y a quand même quelques cas de « transcriptase inverse » et que l’ARN peut dans certaines conditions agir sur notre ADN.

Mais les vaccins sont à ARN. Or il faut piquer tout le monde.

On ignore les alertes.

Ceux qui les lancent sont des « complotistes ».

Des charlatans. Et puis ils ne sont pas médecins n’est-ce pas! Alors qu’ils se taisent!

Il faut les réduire au silence.

Sur le Titanic aussi certains ont ignoré toutes les alertes.

A Tchernobyl aussi les décideurs ont ignoré toutes les alertes.

Lorsque vous regardez l’histoire des catastrophes humaines, vous avez toujours le même cocktail.

De la suffisance, des dogmes, de l’idéologie et des certitudes absolues.

Vous avez aussi systématiquement le fait de faire taire ceux qui veulent penser autrement ou lancer d’autres pistes.

C’est d’ailleurs la théorie du 10ème homme.

Quand tout le monde pense pareil, plus personne ne pense, alors le 10ème homme doit étudier les pistes inverses. C’est le processus de l’avocat du Diable.

Aujourd’hui nous apprenons donc que les cellules humaines peuvent finalement convertir l’ARN en ADN, cela ne veut pas dire que les vaccins entraîneront des modifications de l’ADN des vaccinés. La réalité c’est que personne n’en sait fichtrement rien. Cela veut dire que ce qui était impossible encore la semaine dernière est subitement devenu dans le domaine de l’envisageable aujourd’hui.

Dans de telles conditions, une vaccination massive à l’ARNm est-elle aussi inoffensive que prévue ou expliquée depuis des mois par les médecins de plateaux et la propagande gouvernementale ?

Poser la question n’est en aucun cas y répondre.

Mais, réclamer un débat scientifique à ce sujet me semble relever du bon sens intellectuel, scientifique, politique et moral … Pas du complotisme, et ceux qui disent cela tiennent des propos qui relèvent de la propagande et de la manipulation, en aucun cas de l’intérêt collectif, du bien commun et de la volonté de permettre à chaque citoyen de donner son consentement libre et éclairé.

Surprise : les cellules humaines peuvent finalement convertir l’ARN en ADN

« Une équipe de l’Université Thomas Jefferson de Philadelphie a réussi à démontrer qu’une enzyme humaine pouvait convertir des séquences d’ARN en ADN. La fin d’une ère pour tout un pan de la biochimie ?

C’est un mantra que tous les étudiants en biochimie et sciences du vivant ont appris par cœur depuis des lustres : dans notre corps humain, les enzyme baptisée polymérase sont extrêmement importantes car elles transcrivent l’ADN en ARN messager. Plus léger et plus facile à lire que l’ADN, c’est ce dernier qui sera ensuite traduit pour produire toutes sortes de protéines indispensables à notre métabolisme. Très schématiquement, c’est un peu comme interpréter le contenu d’un livre de cuisine (le génome) pour préparer la recette correspondante (les protéines). Sans ces polymérases, notre organisme serait incapable de fabriquer tous les éléments dont il a besoin.

Sauf qu’à la lumière d’une étude parue dans Science Advances, cette prétendue “base” de la physiologie humaine pourrait bien n’être qu’un dogme erroné…C’est en tout cas la conclusion d’une étude réalisée par l’équipe de Richard Pomerantz, qui remet en cause une partie de cette dynamique ».

Une molécule au drôle de comportement

Dans les cellules des mammifères que nous sommes, on trouve plusieurs sortes de polymérases. Trois d’entre elles jouent un rôle fondamental : en somme, elles s’occupent de dupliquer tout notre génome pour donner leur ration d’ADN aux nouvelles cellules. Les autres ont plutôt un rôle d’entretien et de réparation de l’ADN, mais peuvent aussi avoir d’autres fonctions plus obscures. »

Lire la suite de cet article pour ceux qui veulent aller plus loin directement ici

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae