Covid-19. Inquiétant. L’Australie abaisse ses prévisions de croissance pour les 40 prochaines années ! Et ce n’est pas fini !

Vous vous souvenez de ma vidéo sur les confinements sans fin ?

Et bien globalement nous y sommes.

Vous pouvez le visualiser.

C’est le cas pour l’Australie, mais aussi en Israël où c’est partout l’alerte au variant « Delta », le variant indien.

Ces confinements sans fin et répétés ont une évidente répercussion sur la croissance économique des pays concernés.

C’est dans ce cadre que l’Australie revoit encore à la baisse ses prévisions de croissance économique mais, et c’est important, pas uniquement pour l’année en cours, non, pour les 40 prochaines années.

Cela promet si vous savez lire entre les lignes, c’est une très mauvaise nouvelle.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

L’Australie abaisse ses prévisions de croissance à cause du Covid-19

L’Australie a abaissé dimanche ses prévisions de croissance tant démographique qu’économique pour les 40 prochaines années en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19.

Canberra a fermé ses frontières internationales en mars 2020 afin d’endiguer la propagation de l’épidémie.

Le gouvernement affirme que le pays ne rouvrira ses frontières aux flux migratoires que lorsqu’il estimera qu’il sera possible de le faire en toute sécurité.

L’Australie s’attend désormais à ce que sa population s’élève à 38,8 millions d’habitants d’ici 2061, en baisse par rapport à ses dernières prévisions de 2015, où elle prévoyait atteindre une population de 40 millions d’habitants en 2056.

Sa population s’élève actuellement à 26 millions d’habitants.

« L’économie sera plus petite et la population australienne sera plus âgée qu’elle ne l’aurait été autrement, ce qui aura des répercussions sur nos résultats économiques et fiscaux », doit dire lundi le ministre australien du Budget Josh Frydenberg, selon des extraits d’un discours vus par Reuters.

La croissance démographique a été le principal moteur de la croissance économique de l’Australie au cours des dernières décennies.

Mais avec le ralentissement de la croissance et le vieillissement de la population, Canberra a indiqué s’attendre désormais à une croissance économique de 2,6% par an au cours des 40 prochaines années, contre une prévision précédente de 3% par an.

Source Agence de presse russe Sputnik.com ici

Source à l’adresse Insolentiae