«A quoi bon rencontrer Zelensky» : Poutine souligne l’influence de Washington ou Paris sur l’Ukraine

Lors d’une «ligne directe» avec ses concitoyens, Vladimir Poutine a souligné que que les Ukrainiens et les Russes constituaient selon lui sont «un seul peuple». Il a néanmoins déploré l’«attitude hostile» des autorités de ce pays envers la Russie.

Vladimir Poutine répondait, en direct, aux questions de ses concitoyens lors de sa «ligne directe» annuelle ce 30 juin. Abordant la question de l’Ukraine, il a souligné la proximité entre ce pays et la Russie, tout en dénonçant l’attitude peu constructive, selon lui, des dirigeants.

«Je n’estime pas que le peuple ukrainien est un peuple hostile envers nous […] je considère que les Ukrainiens et les Russes sont un seul peuple», a d’abord fait remarquer le chef d’Etat.

«Les autorités ukrainiennes, en revanche, ont une attitude hostile envers la Russie», a ensuite poursuivi Vladimir Poutine, estimant que les lois discriminant les Russes d’Ukraine étaient une «arme de destruction massive».

Quant à une éventuelle rencontre avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, le président russe a répondu : «A quoi bon rencontrer Zelensky s’il a placé l’Ukraine sous gouvernance externe ? Les questions clés, vitales pour l’Ukraine, sont résolues non pas à Kiev mais à Washington. Et dans une certaine mesure à Paris et Berlin.» Il a néanmoins précisé qu’il ne renonçait pas pour autant à s’entretenir avec le dirigeant ukrainien, à condition de s’entendre sur les sujets à évoquer.

Le président russe a par ailleurs affirmé qu’il écrirait un article d’analyse consacré aux relations entre la Russie et l’Ukraine, invitant tout un chacun à le lire.

Source à l’adresse RT France