C’est Bêta de parler que de Delta, car on en est déjà à Iota…

J’aime les lettres grecques.

C’est beau.

C’est incompréhensible pour les communs des mortels puisque l’on ne fait plus de grec ni de latin.

Il faut dire que fabriquer des crétins, c’est un travail de longue haleine auquel nos élites s’attellent avec constance tout en obtenant une grande réussite.

Il est vrai que parler du variant anglais, indien, ou breton était fort simple et compréhensible par tous.

Lorsque l’on ne veut pas que vous compreniez on change les mots.

Les mots ont un sens.

Ils permettent de désigner les choses. Ils permettent en réalité de penser.

Celui qui contrôle les mots et le sens des mots contrôle votre façon de penser et vous oriente, disons-le, vous manipule.

Rares sont ceux qui formalisent cet état de fait, notamment et en particulier parmi les auditeurs de France Inter… Mais c’est un autre sujet.

Vous pouvez télécharger le dernier bulletin des autorités britanniques ci-dessous sur les variants dit « of concern » qui sont « préoccupants ».

On vous parle de Delta, le variant indien, mais nous en sommes déjà à Iota.

Alors la vaccination risque rapidement d’apparaître pour ce qu’elle est réellement… un outil parmi d’autre à l’efficacité douteuse et aux bénéfices/risques mal établis. La stratégie du tout vaccinal a tous les attributs de la stratégie menant à un Titanic médical, un Tchernobyl vaccinal. Les attributs de la catastrophe. Cela ne veut pas dire qu’il y a forcément une catastrophe dans ces cas-là, cela veut simplement dire qu’à chaque fois que nous avons eu une catastrophe, nous avons retrouvé les mêmes types de circonstances, de prises de décisions, de pressions et d’erreur.

La prudence élémentaire est de prévoir des plans, A, B, C et on peut même aller jusqu’au plan i, i pour iota par exemple !

Pour télécharger la liste des variants cliquez sur le lien ci-dessous. 

Variants_of_Concern_VOC_Technical_Briefing_17(1)

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae