Philippe de Villiers quitte son éditeur Albin Michel par solidarité avec Eric Zemmour

Après que l’éditeur Albin Michel a déclaré rompre son contrat d’édition avec Eric Zemmour, Philippe de Villiers annonce que, par solidarité avec celui-ci, il quitte la maison d’édition qui publiait également ses ouvrages.

Dans une publication sur Twitter, le fondateur du Mouvement pour la France et créateur du parc d’attractions du Puy-du-Fou, Philippe de Villiers, a fait savoir le 29 juin qu’il allait quitter son éditeur historique Albin Michel par solidarité avec le polémiste Eric Zemmour : «J’apprends que le contrat d’édition d’Eric Zemmour a été rompu pour son nouvel essai. Ayant le même éditeur que lui, je suis stupéfait qu’un auteur d’une telle qualité soit censuré. Par solidarité avec Eric Zemmour, j’ai décidé de quitter Albin Michel pour mon prochain livre.»

La veille, Eric Zemmour avait annoncé qu’Albin Michel, son éditeur depuis près de 10 ans, ne publierait pas son prochain ouvrage prévu à la rentrée. Le 28 juin, le journaliste, écrivain et polémiste avait déclaré dans l’émission Face à l’info sur CNews que la maison d’édition avait évoqué le «contexte politique» et la prochaine élection présidentielle, à laquelle il pourrait prochainement se déclarer candidat.

Eric Zemmour a expliqué : «J’ai reçu la semaine dernière une lettre d’Albin Michel me disant qu’ils ne souhaitaient plus m’éditer, prétextant évidemment la présidentielle, le contexte politique, etc. Donc voilà, je me retrouve sans éditeur, alors que mon livre est quasiment terminé […] Donc je suis un peu en l’air comme on dit […] Il y a 10 ans, j’ai publié quatre ou cinq livres chez eux dont évidemment mon Suicide français aux 500 000 lecteurs, donc je suis un peu perturbé oui, j’avoue.»

Source à l’adresse RT France