Accord à l’OCDE entre 140 pays concernant une réforme de la taxation des multinationales

L’OCDE vient d’annoncer qu’un accord entre 140 pays avait été trouvé concernant une réforme de la taxation des multinationales. Il prévoit, entre autres, la mise en place d’un impôt minimum «d’au moins 15%» sur les bénéfices de ces entreprises.

Près de 140 pays, qui négocient sous l’égide de l’OCDE une réforme de la taxation des multinationales, sont parvenus ce 1er juillet à un accord, prévoyant notamment la mise en place d’un impôt minimum «d’au moins 15%» sur les bénéfices des plus grandes entreprises mondiales, a annoncé l’Organisation de coopération et de développement économiques.

«Après des années de travaux et de négociations intenses, ce paquet de mesures historique garantira que les grandes entreprises multinationales paient leur juste part d’impôts partout dans le monde», a déclaré le secrétaire général de l’OCDE, Mathias Cormann, cité dans un communiqué.

Jour historique pour la diplomatie économique»

La secrétaire américaine au Trésor a salué l’accord y voyant un «jour historique pour la diplomatie économique».

«Aux États-Unis, cet accord fera en sorte que les entreprises assument une juste part», a déclaré Janet Yellen dans un communiqué. «Nous avons maintenant une chance de construire un système fiscal mondial et national qui permet aux travailleurs et aux entreprises américains de rivaliser et de gagner dans l’économie mondiale», a-t-elle ajouté.

L’Allemagne a salué de son côté un «pas colossal vers une plus grande justice fiscale». «L’accord conclu est un pas colossal vers une plus grande justice fiscale (…). A l’avenir, les grandes entreprises paieront leur juste part pour le financement du bien commun», a affirmé le ministre des Finances Olaf Scholz, dans un communiqué

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France