Paris : des centaines de motards défilent contre la fin du stationnement gratuit

Des centaines de motards ont défilé à Paris pour s’opposer au stationnement payant des deux-roues motorisés, qui doit entrer en vigueur en 2022. La Fédération française des motards en colère avait dénoncé un choix «injuste et incohérent».

Le 4 juillet, à l’appel de la Fédération française des motards en colère (FFMC) d’Ile-de-France, des centaines de motards ont défilé dans les rues de la capitale pour s’opposer à la mise en place du stationnement payant pour les deux-roues motorisés, qui doit être entériné par le Conseil de Paris en début de semaine prochaine et doit entrer en vigueur le 1er janvier 2022.

Les participants se sont donné rendez-vous à partir de 14h au niveau de la porte Dauphine, dans le XVIe arrondissement, avant de se diriger vers l’Hôtel de Ville de Paris pour protester contre l’instauration de cette nouvelle tarification qui contraindrait les deux-roues motorisés (scooters, mobylettes et motos) à payer 3 euros l’heure pour un stationnement du Ier au XIe arrondissement et 2 euros l’heure dans les autres arrondissements, ce qui correspond à un tarif égal à 50% de celui appliqué aux automobiles.

Le 15 juin, l’adjoint Europe Ecologie – Les Verts (EELV) à la Mairie de Paris, David Belliard, avait dévoilé toutes les mesures envisagées par la ville de Paris dans le cadre d’une vaste réforme des stationnements à la suite des Etats généraux du stationnement tenus en octobre dernier.

Comme le rappelle le site internet de la fédération de motards, aussitôt après ces annonces, le coordinateur de la FFMC à Paris et petite couronne Jean-Marc Belotti avait qualifié ce stationnement payant d’«injuste et incohérent», en rappelant que les deux-roues motorisés apportaient de la «plus-value en termes de fluidité de trafic» et qu’ils optimisaient «l’espace occupé sur la chaussée».

Source à l’adresse RT France