L’AMF a peur de la dette, très peur… et redoute un krach !

Voici un passage situé page 7 du dernier rapport de l’AMF « Inédite par sa nature et son origine (choc économique d’origine sanitaire, entraînant une paralysie de la demande et de l’offre, en particulier dans les services), la crise de la COVID-19 l’est tout autant par sa gestion. La réponse rapide, massive et coordonnée au niveau mondial apportée par les pouvoirs publics marque aussi en effet le retour à un policy-mix plus équilibré, qui a rappelé, en Europe notamment, l’importance des politiques budgétaires et fiscales comme outil de stabilisation conjoncturelle aux côtés de la politique monétaire.

Les politiques économiques expansionnistes, conjuguées à des campagnes massives de vaccination, ont conduit à un rebond de l’activité, inattendu par sa rapidité et son ampleur, mais très variable selon les zones géographiques et les secteurs d’activité, ainsi qu’à une amélioration toute aussi rapide de l’environnement financier, qui traduit l’anticipation par les marchés d’une sortie rapide et ordonnée de la crise.
Ce scénario reste cependant soumis à de nombreux aléas.

En particulier, la gestion de la crise a conduit à un accroissement de l’endettement des entreprises et des États, dont la solvabilité va dépendre en partie de l’évolution des taux d’intérêt réels, qui, pour l’heure, se maintiennent à des niveaux très faibles.

Leur remontée trop forte et trop rapide pourraient compromettre la reprise en cours et conduire à de fortes corrections sur les marchés. Dans ce contexte et dans la perspective de l’arrêt des dispositifs de soutien aux entreprises, la priorité pour celles-ci reste le renforcement de leur structure financière, par la reconstitution de leurs fonds propres en remplacement de la dette accumulée, conférant ainsi aux marchés financiers un rôle crucial dans la sortie de crise ».

Et oui, l’AMF redoute les effets d’une remontée des taux sur des niveaux de dettes jamais atteints…

La conséquence serait de fortes corrections, comprendre un krach sur les marchés.

Vous ne serez pas surpris de cette thématique mais la lire dans un dossier de l’AMF montre bien l’ampleur du problème et démontre bien que ce n’est pas juste une lubie de ma part !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Cartographies 2021 des Marchés et des Risques de l’AMF ici

Source à l’adresse Insolentiae