Jean Castex ouvre la voie à une troisième dose pour les plus vulnérables

Au Congrès annuel des villes de France, le Premier ministre a fait savoir qu’il faudrait probablement une troisième dose pour les Français les plus vulnérables étant donné que leurs défenses immunitaires s’affaibliraient.

«Sans doute pour les plus vulnérables qui ont été vaccinés les premiers, à la fois parce qu’ils sont vulnérables et parce que cette vaccination est intervenue de manière anticipée, il nous faudra une troisième dose parce que les défenses immunitaires s’affaiblissent», a déclaré Jean Castex le 8 juillet lors du Congrès annuel des villes de France, à Blois (Loir-et-Cher).

Pour combattre la pandémie, le Premier ministre rappelle que «l’arme est connue, c’est la vaccination». «On sait, c’est une nouvelle positive, que les vaccins protègent ou en tout cas protègent des formes graves de la maladie», ajoute-t-il durant cette intervention. Actuellement, pour les Français qui n’ont pas contracté la maladie (ou qui pensent ne pas l’avoir eue), deux injections de vaccin sont actuellement nécessaires pour se protéger au maximum du Covid-19.

Le nombre de malades du Covid-19 à l’hôpital et en services de soins critiques a poursuivi sa décrue, mais le nombre de contaminations continue sa tendance à la hausse (4 442 nouvelles contaminations ont été enregistrées dans les dernières 24 heures), selon les données de Santé publique France publiées le 8 juillet. Une hausse qui serait due selon les autorités sanitaires et politiques au variant Delta, jugé comme plus contagieux. 

En tout, ce sont 971 cas graves qui sont actuellement traités en réanimation (la France est passée sous la barre des 1 000 le 7 juillet).

Source à l’adresse RT France