Québec : vers la mise en place d’un passeport vaccinal, la distanciation réduite de deux à un mètre

Le Québec mettra en place un passeport vaccinal à l’automne, en cas de quatrième vague, pour éviter un reconfinement général, et permettre ainsi aux personnes vaccinées de profiter des activités non-essentielles.

Afin d’éviter un reconfinement général en cas de quatrième vague en automne, le Québec compte mettre en place la présentation d’une preuve vaccinale en septembre pour pouvoir accéder aux activités non-essentielles, rapporte Radio Canada. Ce passeport se présentera sous la forme d’un QR code que les personnes de plus de 12 ans ayant reçu les deux doses du vaccin recevront par voie électronique.

Si la situation se dégrade, on ne pourra pas continuer de paralyser le réseau de la santé et les secteurs économiques alors que des personnes font le choix de ne pas se faire vacciner

Le recours à cette preuve qui pourra permettre aux gens pleinement vaccinés d’accéder à des services et des activités non-essentielles n’aura lieu que si la situation épidémique le justifie, a expliqué le ministre québécois de la Santé Christian Dubé lors d’une conférence de presse le 8 juillet. «En septembre, quand tout le monde aura eu le temps ou la possibilité de se faire vacciner, on va ajuster notre stratégie pour tenir compte de la vaccination qui va reposer en bonne partie sur l’utilisation d’un passeport vaccinal», a-t-il notamment déclaré. «Si la situation se dégrade, on ne pourra pas continuer de paralyser le réseau de la santé et les secteurs économiques alors que des personnes font le choix de ne pas se faire vacciner», a ajouté le ministre de la Santé.

Des assouplissements en contrepartie

«On ne veut pas faire revivre un confinement généralisé aux Québécois qui ont fait beaucoup d’efforts dans la dernière année», a écrit de son côté le Premier ministre François Legault sur Twitter.

Au vu de l’amélioration du bilan épidémique actuellement, notamment grâce à la vaccination selon les autorités, le Québec vient d’annoncer une série d’assouplissements aux règles sanitaires. A partir du 12 juillet, la distance de sécurité passera de deux mètres à un mètre, à l’intérieur comme à l’extérieur, sauf pour certaines activités dans les gymnases, pour le chant, qui peuvent produire plus de gouttelettes. La limitation du nombre de clients dans les commerces de détail sera levée à la même date, mais les propriétaires devront s’assurer que la distance d’un mètre pourra être maintenue.

Source à l’adresse RT France