Moldavie : le parti de la présidente Maia Sandu en tête des législatives

Le parti de centre-droit de la chef d’Etat moldave, Maia Sandu, arrive en tête des législatives anticipées dans le pays, selon des résultats partiels. Le bloc des communistes et socialistes arrive en deuxième position.

D’après les résultats partiels des législatives anticipées du 11 juillet en Moldavie, après le dépouillement de presque 70% des bulletins, le parti Action et solidarité (PAS, centre-droit) de la présidente Maia Sandu recueille près de 47% des suffrages, contre 31% pour le bloc des socialistes et communistes (BESC) de l’ex-chef d’Etat Igor Dodon.

Vingt partis et deux blocs participaient à ce scrutin, convoqué par Maia Sandu. Celle-ci a remporté la présidentielle en novembre 2020, mais le Parlement (monocaméral) était dominé jusqu’à présent par Igor Dodon.

A la sortie de son bureau de vote dans la journée, la dirigeante du pays avait déclaré à la presse : «J’ai voté pour qu’on mette de l’ordre dans notre pays, pour qu’on se débarrasse de ceux qui ont pillé notre pays pendant tant d’années.»

Igor Dodon, de son côté, avait accusé le 9 juillet les autorités de préparer des «provocations» pour les élections et brandi la menace de manifestations, selon l’AFP. D’après la presse moldave, citant la police, 242 «possibles violations» électorales, le plus souvent peu significatives, ont été relevées.

Source à l’adresse RT France