La bataille de la vaccination est déjà perdue… Le G20 alerte sur les risques liés aux variants du coronavirus

Le G20 découvre avec stupeur ce dont je vous parle depuis des mois, à savoir que la crise sanitaire est profondément durable.

En fait, le G20, comme le gouvernement le savent très bien. Ils gèrent des « story telling » et des scénarios pour gérer la communication et la psychologie des « foules » et des « masses ».

C’est toujours donc la méthode du processus itératif. Petit à petit comme ça on s’habitue aux choses et la méthode de on annonce des choses horribles et puis finalement ce qui est retenu est moins « pire » que ce que l’on avait craint, on est donc presque content et cela passe comme une lettre à la poste, ou pas…

La bataille de la vaccination est déjà perdue parce que la stratégie seule de la vaccination contre ce virus est une impasse intellectuelle. Quand on est en « guerre » on utilise toute ses armes à tous les instants. La guerre est totale, ou la guerre est perdue. On soigne, on vaccine, on teste, on isole, on soigne, on fait du préventif etc, c’est tout un arsenal qu’il faut déployer et certainement pas tout miser que sur cette « vaccination ».

C’est du bon sens.

Nous allons donc voir la croissance des pays du G20 durablement touchée.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Le G20 alerte sur les risques liés aux variants du coronavirus

Les pays du G20 ont estimé samedi que les perspectives économiques mondiales s’étaient améliorées depuis leur dernière réunion en avril, mais ont averti que les nouveaux variants du COVID-19 pourraient menacer la reprise.

« Nous réaffirmons notre détermination à utiliser tous les outils politiques disponibles aussi longtemps que nécessaire pour faire face aux conséquences néfastes du COVID-19 », a indiqué le groupe des vingt pays les plus riches de la planète dans la déclaration finale de ses ministres des Finances et de ses banquiers centraux réunis à Venise.

Comme prévu, le G20 a également approuvé l’accord récemment conclu sous l’égide de l’OCDE prévoyant l’instauration d’un taux plancher d’au moins 15% pour l’impôt sur les sociétés.

Le groupe a également déclaré pour la première fois que la fixation d’un prix du carbone pourrait faire partie des outils politiques pour lutter contre le changement climatique.

Source agence de presse russe Sputnik.com ici

Source à l’adresse Insolentiae