DBM n°87 prend l’autoroute des sens cet été

Profitant de l’expo-événement autour des panneaux autoroutiers dans les jardins du Département, DBM n°87 reprend pour sa couverture une illustration de la côte viticole signée Floc’h. De quoi se mettre aux couleurs estivales pour arpenter les voies libres de la Côte-d’Or. À savourer chaud !

La Cité de la gastronomie et du vin vue par l’excellent bisontin Olivier Balez. Le château du Clos de Vougeot via le trait vectoriel de la talentueuse Zoé. La Saône sous les lumières du styliste Fred Van Deelen. Semur-en-Auxois ou le romantisme anisé de Flavigny façon ligne claire des grands de la BD belge, grâce au formidable coup de pinceau de Floc’h. La cigogne noire de Tino, le papa du monde merveilleux de Tinoland, entre les cimes des arbres du Parc national des forêts. Ça vous parle, tout ça ? Ce sont des tableaux, ou plutôt les panneaux de la plus grande expo à ciel ouvert jamais imaginée. Bien avant que l’on nous parle du grand retour du tourisme de proximité, le groupe APRR, entreprise locale par excellence (son siège est à Saint-Apollinaire), s’est lancé dans un vaste chantier de remplacement de ses panneaux. Belle idée. Car tout en respectant l’usage premier desdits panneaux (exciter furtivement l’attention du conducteur), leur dimension communicante a été prodigieusement dopée par un cahier des charges audacieux : confier à des artistes et illustrateurs de grande réputation, selon des codes couleurs rigoureux, la représentation de nos trésors patrimoniaux. 

La Côte-d’Or, redisons-le, est un extraordinaire nœud autoroutier. Cette mutation du paysage traversant du 21 a donc été particulièrement travaillée par le Département, en étroite collaboration avec APRR. Le résultat est non seulement cohérent, il permet à l’usager de voyager au gré des suggestions que ces panneaux émettent. Étant vus en moyenne par les passagers de 50 000 véhicules quotidiens pendant plusieurs dizaines d’années, c’est un plan de communication inespéré pour chacun des sites. On vous invite à vous rendre dans les jardins du Département à Dijon, pour prendre la (dé)mesure de cette mise en couleurs autoroutière. 41 panneaux y sont présentés, pour une déambulation agréable et culturelle. Après cela, vous ne verrez jamais plus la Côte-d’Or comme avant.

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag