Le vaccin Johnson & Johnson peut provoquer le syndrome nerveux de Guillain-Barré

« La FDA américaine va lancer un avertissement de syndrome nerveux rare au vaccin Johnson & Johnson
Les régulateurs fédéraux ont conclu que le risque de développer le syndrome était faible et que les avantages du vaccin l’emportent encore largement sur celui-ci.

La Food and Drug Administration prévoit d’avertir que le vaccin contre le coronavirus de Johnson & Johnson peut entraîner un risque accru d’une maladie neurologique rare connue sous le nom de syndrome de Guillain-Barré, un autre revers pour un vaccin qui a été largement mis à l’écart aux États-Unis en raison de la fabrication problèmes et une pause de sécurité temporaire plus tôt cette année, selon plusieurs personnes familières avec les plans.

Bien que les régulateurs aient constaté que les chances de développer la maladie sont faibles, elles semblent être trois à cinq fois plus élevées chez les receveurs du vaccin Johnson & Johnson que parmi la population générale aux États-Unis, selon des personnes familières avec la décision ».

Alors une fois de plus, cette nouvelle information montre juste que nous manquons cruellement de recul sur ces nouveaux « vaccins » une technologie remarquable et sans doute aussi prometteuse que merveilleuse, mais nous en découvrons encore tous les jours, alors la prudence, l’humilité, la modestie et la pondération devraient être la norme.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source New-York Times ici

Source à l’adresse Insolentiae