14 Juillet à Paris : les pompiers et policiers visés par des tirs de mortier d’artifice

Dans des quartiers parisiens marqués par la délinquance, les policiers et les pompiers ont été pris pour cible par des tirs de mortier d’artifice dans la nuit de la fête nationale. Les forces de l’ordre ont dû lutter contre ces tirs jusqu’au matin.

Selon Charles Baudry, notre reporter sur place, dans la nuit du 14 au 15 juillet, jusqu’aux environs de 6h à Paris, des délinquants ont agressé les forces de police et les pompiers dans des quartiers du nord de la ville, notamment aux alentours de Marx Dormoy et de la Porte de la Chapelle.

Sur les images, on peut voir des tirs de mortier d’artifice en direction des pompiers venus pour éteindre des incendies, se retrouvant empêchés d’intervenir.

Les tensions ont persisté toute la nuit.

Sur d’autre images, les membres des forces de l’ordre font leur possible pour progresser en colonne vers l’origine de ces tirs, parfois située en hauteur, depuis des fenêtres d’immeuble.

Le journaliste indépendant Clément Lanot a également pu filmer des images similaires : 

Un doublement des effectifs de police dans l’est parisien avait été annoncé pour la nuit du 13 au 14  juillet, notamment dans les pages du Parisien, et la nuit a été relativement calme. Mais c’est finalement dans la nuit du 14 juillet que les heurs les plus violents ont éclaté à Paris, malgré la saisie annoncée de stocks de mortiers d’artifice.

Source à l’adresse RT France