12.7 % d’augmentation du PIB en Chine !!

La Chine reste l’usine du monde, alors il est logique que la croissance y soit forte parce qu’il y a nécessité à « rattraper » les commandes non livrées en raison de la pandémie. On constate que progressivement la croissance du PIB diminue. C’est logique. La Chine retourne vers son niveau tendanciel de croissance.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Chine : le PIB en hausse de 12,7 % au premier semestre 2021

BEIJING, 15 juillet (Xinhua) — Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a augmenté de 12,7 % en glissement annuel au cours du premier semestre 2021 dans le contexte d’une reprise ferme et continue, d’après les données publiées jeudi par le Bureau d’Etat des statistiques (BES).

Ce chiffre place la croissance moyenne sur les deux années écoulées à 5,3 %, soit 0,3 point de pourcentage de plus que la moyenne sur deux ans de la croissance du premier trimestre en 2019, selon le BES.

Au deuxième trimestre, le PIB du pays a augmenté de 7,9 % en glissement annuel, selon les données. En base trimestrielle, l’économie a augmenté de 1,3 % au deuxième trimestre.

D’autres indicateurs économiques majeurs font état d’améliorations continues dans tous les domaines, la production industrielle ayant crû de 15,9 % et les ventes au détail de 23 % sur un an au premier semestre.

Le taux de chômage urbain recensé en Chine s’est établi à 5 % en juin, soit 0,7 point de pourcentage de moins que durant la même période l’année dernière.

Au cours du premier trimestre de 2021, l’économie chinoise a progressé de 18,3 % en glissement annuel, la forte demande intérieure et extérieure ayant alimenté la reprise depuis une base de comparaison faible début 2020, lorsque la COVID-19 a entraîné un ralentissement de la deuxième plus grande économie mondiale.

« De façon générale, l’économie nationale a connu une reprise stable au premier semestre », a indiqué le BES dans un communiqué, mettant toutefois en garde contre les incertitudes découlant de la propagation mondiale de la pandémie et du déséquilibre de la reprise au niveau national. Fin

Source Agence de presse Xinhua.com ici

Source à l’adresse Insolentiae