Grèce : la musique interdite à Mykonos à cause d’une recrudescence de cas de Covid-19

La Grèce a imposé un couvre-feu et interdit la musique dans les bars et restaurants de l’île de Mykonos, destination prisée des touristes, face à la montée des contaminations par le coronavirus. Le maire de Mykonos est en colère.

La musique sera bientôt bannie sur l’île de Mykonos en Grèce. Face à une recrudescence locale des cas de coronavirus, le ministère de la Protection civile a annoncé le 17 juillet qu’il interdisait la musique sur l’île de Mykonos toute la journée, y compris dans les magasins, les cafés et les bars de plage, à partir du 26 juillet. Les déplacements sont également interdits entre 1h et 6h du matin, sauf pour se rendre au travail ou à l’hôpital. Connue pour ses fêtes qui réunissent des vacanciers fortunés, Mykonos est l’une des destinations les plus populaires en Grèce, et attire chaque été plus d’un million de visiteurs, parmi lesquels des stars de Hollywood, des mannequins et des sportifs mondialement connus.

Le maire de Mykonos Konstantinos Koukas a estimé que l’annonce de telles mesures en plein cœur de la saison touristique était «injuste» et «inappropriée».

«Mykonos ne peut pas être la seule île où on ne peut pas écouter de la musique … la seule chose qui va se passer est que les touristes vont aller sur une autre île», a-t-il notamment déclaré sur Facebook.

Le tourisme représente 20% de l’économie de la Grèce qui a besoin de réaliser une bonne saison cette année alors que le nombre de visiteurs et les recettes s’étaient effondrés l’an dernier.

Le nombre de cas a augmenté ces dernières semaines dans le pays, obligeant le gouvernement à rendre la vaccination des soignants obligatoire et à imposer de nouvelles mesures de restrictions, en limitant notamment l’accès des restaurants et des clubs – en intérieur – aux seules personnes vaccinées.

Source à l’adresse RT France