Marche à l’appel de la famille d’Adama Traoré et de ses soutiens à Persan-Beaumont

Cinq ans après la mort d’Adama Traoré en juillet 2016, sa famille et ses soutiens ont manifesté depuis la gare de Persan-Beaumont pour réclamer «justice». Certains membres du NPA et de La France insoumise étaient présents.

Comme chaque année, ils étaient des centaines à se réunir dans les rues de Persan et Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) pour commémorer la mort d’Adama Traoré, décédé dans la cour de la caserne de Persan peu après son arrestation par des gendarmes au terme d’une course-poursuite.

La manifestation est partie à 14h de la gare de Persan-Beaumont pour réclamer la «justice» et la condamnation des gendarmes qu’ils accusent d’être responsables de la mort d’Adama Traoré. Les manifestants suivaient un camion depuis lequel Assa Traoré, sœur du défunt et figure du combat de la famille, haranguait la foule, le cortège a cheminé à travers les rues des deux communes. La marche a parcouru sur les différents lieux du drame et devant la gendarmerie où est décédé le jeune homme. Là, les manifestants ont effectué un «temps de prière.»

Le collectif «La vérité pour Adama» a tweeté des images de la mobilisation en appelant à la «justice» encore sur le réseau social. 

Taha Bouhafs et certains membres du NPA et de La France insoumise comme Eric Coquerel étaient présents lors du rassemblement. Des artistes tels que Youssoupha, Wejdene, Hatik ou Vegedream étaient attendus sur scène. 

Cette marche survient alors que les juges d’instruction chargés de l’affaire ont ordonné le 30 juin dernier un complément d’expertise médicale. Les enquêteurs ont en effet recueilli de nouveaux témoignages et des éléments médicaux. Mediapart annonçait également le 16 juillet que les gendarmes qui ont arrêté Adama Traoré auraient été décorés. 

Source à l’adresse RT France