Affaire Pegasus : un téléphone portable d’Emmanuel Macron aurait été ciblé par le Maroc

Selon France Info et Le Monde, le numéro du président français aurait été sélectionné par le Maroc pour une éventuelle mise sous surveillance par le logiciel espion Pegasus. Rabat a néanmoins déjà démenti tout espionnage via ce logiciel.

«Si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves» : c’est ainsi que l’Elysée a commenté ce 20 juillet auprès de l’AFP, les informations rapportées par plusieurs médias, selon lesquelles le Maroc aurait sélectionné un téléphone du président de la République en exercice, dans l’optique d’une potentielle mise sous surveillance par le logiciel espion Pegasus.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France