Scandale sanitaire. Ils veulent votre « bien » ! 4 sociétés pharmaceutiques prêtes à payer 26 milliards de dollars pour solder les litiges

C’est un article du très complotiste journal le Figaro qui vous parle à nouveau de ces laboratoires pharmaceutiques qui sont toujours au-dessus de tout soupçon et qui ne cherchent jamais à gagner d’argent bien évidemment.

D’ailleurs ils n’agissent que pour votre bien… ou pas !

Opiacés : 4 sociétés pharmaceutiques prêtes à payer 26 milliards de dollars pour solder les litiges

« Cet accord vise à mettre fin à près de 4 000 actions en justice intentées par des dizaines d’États américains et collectivités locales.

Accusés d’avoir alimenté la crise des opiacés qui ravage les États-Unis, le laboratoire Johnson & Johnson et trois gros distributeurs américains de médicaments ont accepté de payer 26 milliards de dollars pour solder des milliers de litiges, a annoncé mercredi la procureure de l’État de New York.

La crise des opiacés, déclenchée par la promotion agressive de médicaments anti-douleur tels que l’oxycodone dans les années 1990, a fait plus de 500 000 morts par overdose aux États-Unis depuis 20 ans. »

Et je peux vous dire que cette merde… pardon ce médicament est très prescrit aussi en France par nos gentils et toujours aimables médecins qui ne sont pas toujours aussi brillants que l’on pourrait l’espérer. En France aussi les opiacés font des ravages, et si les laboratoires payent autant, je vous laisse imaginer ce qu’ils ont pu gagner à travers la planète pendant des années.

Vous remarquerez aussi que le « recul », la fameuse notion de « recul » peut s’apprécier par le nombre de patients concernés mais aussi par le temps.

Il y a deux variables pour le « recul », le nombre et le temps !

Le temps et le nombre de gens. Côté nombre de gens nous avons effectivement beaucoup de recul puisqu’il y a des centaines de millions de vaccinés. Concernant le temps, nous parlons ici d’un médicament qui a … 20 ans !

Primum non nocere.

D’abord ne pas nuire.

C’est le principe des médecins, pas celui des laboratoires.

N’oubliez jamais que les laboratoires sont des entreprises qui sont, comme toutes les entreprises à but lucratif, des monstres froids.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae