Christine Lagarde inquiète du variant Delta ! La reprise menacée ?

« Lagarde s’inquiète du variant Delta, la BCE poursuit sa politique monétaire accommodante » titre la Tribune qui précise dans son article que : « le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne poursuit sa politique monétaire accommodante en garantissant son principal taux d’intérêt direct à zéro, et cela le temps que l’inflation se stabilise à moyen terme à 2 %. L’institution bancaire a confirmé le maintien de ses dispositifs d’urgence visant à soutenir le financement de l’économie ».

Oui argent gratuit, comme prévu… d’ailleurs je vous disais au sujet des banques centrales et des hausses de taux que les marchés jouaient à se faire peur et que je ne voyais pas comment la BCE comme la FED pouvaient monter les taux sans déclencher l’insolvabilité généralisée.

Du coup on va continuer à « communiquer » auprès des marchés en expliquant oulalalala, inflation non durable, vous inquiétez pas, et puis variant Delta oulalalalala…. très déflationiste donc restons prudent, pas de hausse de taux hein…

« C’est une annonce qui devrait rassurer les marchés financiers alors que la flambée du variant Delta inquiète jusqu’à la Banque centrale européenne. Alors que les tensions sur les prix faisaient craindre aux investisseurs une remontée des taux d’intérêt, la BCE a maintenu jeudi ses taux directeurs à leur plus bas historique ».

La BCE veut pousser les banques à faire du crédit… mais…

« Toutefois, la BCE veut accélérer la diffusion de la masse monétaire disponible dans l’économie réelle. Les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50 % sur les dépôts qu’elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients, a annoncé l’institution. Une décision qui vise à inciter les établissements bancaires à accorder des crédits pour soutenir l’économie ».

Mais cela ne peut pas marcher alors que la moitié de l’économie est « fermée » que le gouvernement veut mettre en place un pass sanitaire qui n’a pas franchement d’intérêt sanitaire, qui est inapplicable et qui va les faire passer pour des tyrans… Bref, une imbécilité politique sans nom. Vous prêtez à un restaurant ? à un parc de loisir ? A une industrie du tourisme ? à un hôtel ? à une discothèque ? Bref, il n’y a plus personne à qui prêter car ceux qui en ont besoin il est trop risqué de leur donner des sous, et ceux qui ne sont pas risqués n’ont pas besoin de crédit.

Conclusion si vous êtes riche c’est le moment d’emprunter !!

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source La Tribune.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae