Angleterre : des milliers de manifestants à Londres et Manchester contre les mesures sanitaires

Malgré le fait que le gouvernement vienne de lever la majorité des restrictions, un grand rassemblement s’est tenu dans le centre de Londres ainsi qu’à Manchester pour protester contre les mesures sanitaires.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé le 24 juillet à Londres et Manchester pour protester contre les mesures sanitaires, selon le Daily Mail, qui revient sur un grand rassemblement à Trafalgar Square, dans la capitale britannique, comme le montrent les images de l’agence Ruptly.

Sur les banderoles et pancartes, plusieurs messages rejetaient la vaccination contre le coronavirus et les mesures de confinement. Les participants ont également dénoncé la volonté du gouvernement de rendre la vaccination obligatoire dans certaines zones.

L’Angleterre vient cependant de lever l’essentiel des restrictions dues à la pandémie de Covid-19. Depuis le 19 juillet, les salles de spectacle et les stades peuvent rouvrir à pleine capacité, les discothèques accueillir du public et les clients accéder au bar dans les pubs. Fin également de la distanciation sociale et le port obligatoire du masque, même si celui-ci reste recommandé dans les transports et magasins – et exigé dans les transports londoniens. 

Des milliers de manifestants se sont néanmoins réunis le 24 juillet pour un «rassemblement mondial pour la liberté». Selon The Independent, ont participé à Londres les essayistes David Icke et Gillian McKeith, figures des opposants britanniques aux vaccins et aux mesures sanitaires, ainsi que Piers Corbyn, frère de l’ancien leader du parti Travailliste Jeremy Corbyn.

Les participants sont partis de Trafalgar Square vers le bureau du Premier ministre Boris Johnson, au 10 Downing Street, où ils ont lancé des balles de tennis et des projectiles, selon l’agence de presse turque AA. La police a interpellé certains des manifestants qui ont tenté de franchir les barrières de sécurité. A Manchester, des manifestants ont également défilé dans les rues.

Source à l’adresse RT France