La ville de New York exigera de ses fonctionnaires la vaccination ou le dépistage hebdomadaire

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé que tous les fonctionnaires de la première ville des Etats-Unis devront se faire vacciner ou effectuer un test de dépistage hebdomadaire alors que le rythme de la vaccination ralentit.

La ville de New York va exiger de tous ses fonctionnaires d’être soit vaccinés contre le Covid-19, soit d’effectuer un test de dépistage hebdomadaire, a annoncé le 26 juillet le maire Bill de Blasio. La mesure, qui entrera en vigueur le 13 septembre, s’appliquera à plus de 300 000 personnes, dont les policiers, les pompiers et les enseignants de la première ville des Etats-Unis, où le variant Delta se propage de façon inquiétante.

«L’objectif est notre rétablissement. L’objectif est de protéger les gens», a justifié Bill de Blasio dans une conférence de presse.

59% des New-Yorkais ont au moins reçu une première injection

La semaine dernière, le maire avait déjà prévenu que les milliers d’employés des hôpitaux publics new-yorkais devraient bientôt soit être vaccinés contre le Covid, soit se faire tester chaque semaine.

A New York, 59% des habitants de tous âges ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, mais le rythme de la vaccination se ralentit. Au niveau national, seulement 57% de tous les Américains ont reçu au moins une dose, et 49% sont totalement vaccinés. Les vaccins demeurent extrêmement efficaces pour éviter une hospitalisation et prévenir les décès, et les infections parmi les personnes immunisées restent rares. Le variant Delta représente plus de 89% des contaminations aux Etats-Unis.

Le 26 juillet, 57 groupes représentant des millions de médecins, infirmiers, pharmaciens, et autres professionnels de la santé ont appelé à rendre obligatoire la vaccination pour les travailleurs sanitaires. «La santé et la sécurité des travailleurs américains, des familles, des habitants, et de la nation en dépend», affirme leur communiqué.

Source à l’adresse RT France