« Pass Sanitaire. Pire que le licenciement, la suspension sans salaire éternelle !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Cela peut sembler au premier abord une bonne nouvelle. Les salariés qui doivent avoir un pass sanitaire ne seront plus licenciés.

En réalité, c’est une mesure terrible et d’une incroyable perversité.

Explications et analyses en partant de cet article de LCI source ici.

« Cela fait 5 jours que des millions de Français sont victimes des premières lois de discrimination, non pas parce qu’ils sont malades, mais non « vaccinés ». Ne les oublions pas ». 

Pass sanitaire et obligation vaccinale : le refus ne sera finalement pas un motif de licenciement

« Objet de nombreuses discussions lors du passage du projet de loi devant l’Assemblée nationale puis le Sénat, le motif de licenciement d’un salarié concerné par l’obligation pour refus du pass sanitaire n’est plus mentionnée dans le texte voté dimanche soir.

C’est une mesure que de nombreux avocats et défenseurs des salariés dénonçaient, évoquant des atteintes au droit du travail. Finalement, le compromis trouvé dimanche entre députés et sénateurs sur le projet de loi étendant le pass sanitaire a abandonné le motif de licenciement pour les salariés concernés par l’obligation et qui refuseraient de s’y soumettre.

Cette mesure était pourtant souhaitée par le gouvernement. D’abord évoquée pour inciter les soignants à se faire vacciner, elle avait été étendue aux personnes travaillant dans les établissements recevant du public dans le projet de loi voté par l’Assemblée nationale dans la nuit de jeudi à vendredi. Les concernés avaient alors jusqu’au 31 août prochain pour obtenir le pass sanitaire, sous peine de licenciement.

La nouvelle version du texte ne mentionne finalement plus ce motif de licenciement. Cependant, le salarié pourrait toujours s’exposer à une suspension de salaire. Or, la suspension du salaire revient à une suspension du contrat, si bien que si le licenciement n’est pas explicite, la situation resterait la même.

L’opposition avait critiqué cette mesure, soulignant toute sa « brutalité ». De nombreux juristes ont également dénoncé des atteintes multiples au droit. Le respect de la vie privée et de secret médical était notamment évoqué. L’avocat Bruno Sévilla a aussi évoqué d’une évolution « surréaliste » du droit qui remettrait en cause « toutes les conventions internationales, nos normes constitutionnelles internes » et « la jurisprudence de 30 ans de la Cour de cassation sur le principe de non-discrimination et de respect de la vie privée ».

La suspension éternelle est un licenciement déguisé sans aucun droit pour le salarié, privé de tout à commencer par le salaire !

La réalité de la suspension sans licenciement est en réalité une situation encore plus perverse pour les salariés, car si votre salaire est suspendu, alors vous n’avez aucune ressource, mais pendant combien de temps cela va-t-il durer ?

Un mois ? Deux mois, 6 mois, un an ? Le salaire n’est plus versé mais vous n’êtes pas licencié… Vous êtes dans les limbes, sans ressource et sans revenu.

C’est donc mettre les gens dans une situation encore pire, sous couvert de ne pas licencier.

C’est d’une immense hypocrisie.

C’est d’une immense perversité.

L’Etat, ici représenté par l’ensemble de la classe politique ou presque allant du PS aux LR comme un seul homme et femme, décide de pourrir volontairement la vie des Français qui ne sont pas malades. Car ici, avec cette histoire de pass sanitaire, nous ne parlons pas de nous occuper des gens malades mais bien de pourrir la vie de gens qui vont très bien !

Surréaliste !

Ici, on violente les braves gens, ceux qui bossent, travaillent et payent leurs impôts, respectent la loi et veulent sincèrement la protection de l’Etat pour vivre en sécurité, à commencer par la sécurité du quotidien.

Il y a évidemment des alternatives, la première est Tester, Tracer, Isoler… 

Pour vendre aux populations les pires horreurs, les pires âneries, il faut toujours présenter SA solution comme la seule. Il n’y a pas d’alternative. Cela permet de bloquer tout processus de pensée et de réflexion.

Le problème n’est pas de mettre un pass sanitaire à des vaccinés qui peuvent se contaminer entre eux, ou l’imposer à des non-vaccinés qui sont des bien portants !!

Tout ceci est stupide.

Si l’objectif est sanitaire, alors, il faut trouver les malades et cela ne peut se faire qu’en testant massivement.

Les malades doivent être isolés (y compris avec des très lourdes sanctions si ce n’est pas fait).

En étant isolés, ils doivent être aidés (et financièrement totalement compensés, aidés, pas de jours de carence etc… sans oublier une prime).

Enfin, chaque chaîne de transmission et de contamination doit être remontée.

Le problème n’est pas d’emmerder les gens qui vont bien mais de trouver les malades. 

Mais pour faire cela, il faudrait fermer les frontières ou tester tous les entrants en imposant une quarantaine, ce qui est impossible avec le dogme européen de la libre circulation.

Du coup, pour votre liberté, vous serez obligé de porter un Qrcode pour prouver non pas que vous n’êtes pas malade, mais vacciné, ce qui intellectuellement ne fonctionnera pas puisque les vaccinés restent contagieux. Cela baissera sans doute et la gravité et le nombre de cas, mais sans doute pas de façon suffisamment significative comme le montre les exemples anglais, israélien etc…

Tester, tracer, isoler et soigner… tout le reste, c’est de la propagande, de la manipulation, et du mensonge pour conduire les populations à mettre le doigt dans une dictature sanitaire et dans une société du contrôle total.

Souvenez-vous, ce qui a fait l’échec des sociétés communistes d’un côté et le succès des pays dits libres de l’autre !

C’est simple.

Très simple.

D’un côté une société castratrice, de la surveillance permanente, broyant la créativité des individus.

De l’autre, des pays libres où tout ou presque était possible.

Il n’y a aucun épanouissement sans liberté.

Il n’y a aucun bonheur sans liberté.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae