Laisser filer l’inflation ou freiner la reprise, l’hésitation des banquiers centraux

Laisser filer l’inflation ou freiner la reprise, le dilemme des banquiers centraux !

C’est le titre de cet article du site theconversation.com ici.

L’article est assez long à lire, et terriblement conventionnel pour tout vous dire, en réalité il n’a pas grand intérêt, mais son titre, lui est excellent.

Laisser filer l’inflation ou freiner la reprise, le dilemme des banquiers centraux…

Oui il y en a qui pensent encore que les banquiers sont en plein dilemne.

En ce qui me concerne, je suis convaincu qu’il n’y a de leur part aucune hésitation.

Ils vont laisser filer l’inflation.

Ils iront jusqu’au bout de la destruction des monnaies actuelles et du système monétaire international, parce qu’ils n’ont aucun autre choix.

Avec plus de 200 % de dettes (privées et publics) partout dans le monde, une absence de croissance économique autonome et ne reposant pas sur encore plus de nouvelles dettes, et la raréfaction des ressources nécessitant l’arrêt de notre économie basée sur la consommation de masse, il n’y a aucune issue de secours crédible.

Mais vous dire cela, ce n’est pas être dans le « consensus » mou que tout le monde affectionne tant actuellement.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae