Covid. Le sentiment d’injustice des vaccinés pourtant contaminés !

C’est un article saisissant du Figaro, qui reste un journal autorisé et non complotiste, qui fait part du « grand sentiment d’injustice » qui frappe les vaccinés infectés et malades qui peuvent à leur tour transmettre le virus à leurs proches même vaccinés.

Pourquoi tant d’incompréhension ?

Parce que les gens sont gentils et aimables et aiment croire en la parole publique forcément, cela rassure. Et puis l’histoire est tellement simple. Vaccine-toi et tu ne crains plus rien, grâce au vaccin tu obtiens un totem d’immunité !

Voilà pour la propagande vaccinale et le  » se retrouver »…

Sauf que la réalité est très différente.

Après 8 mois, l’efficacité vaccinale s’effondre dans toutes les classes d’âge.

Les vaccinés doivent être masqués (dernière recommandation du CDC américain).

Les vaccinés sont aussi contagieux que les non-vaccinés !

Je cite ici mon ami Phillipe Bechade qui est l’un des premiers à parler des dernières déclarations de Fauci aux Etats-Unis qui est le Monsieur Covid du pays.

Le pass sanitaire est une escroquerie sanitaire et ne sert aucun objectif de santé publique. C’est un pass politique ou un pass d’imbécile, mais certainement pas un outil de santé publique.

Même la très officielle et anti-complotiste AFP explique les âneries de ministres, ici la dernière en date, celle de Blanquer, qui va passer pour l’imbécile de l’année!

Comment voulez-vous avec ce genre de mensonges répétés encore et encore que ce soit sur les masques, ou les enfants qui n’étaient pas contagieux etc, etc, que les gens aient confiance lorsque les mêmes leur disent « vaccinez-vous » et vous ne risquerez plus rien…

Les lieux où les vaccinés se retrouvent sans masque sont des nids à infection, à fuir par tous, vaccinés comme non vaccinés, car n’oubliez pas que le vaccin perd de sa force et donc que les vaccinés font et feront de plus en plus de formes graves comme on peut le voir en Israël.

Laissez des élèves infectés et vaccinés entres eux dans une classe et vous aurez encore plus de vaccinés/infectés. Nous pourrons remercier Blanquer d’avoir protégé les… non-vaccinés en les évinçant d’une école « contaminante »!

Le vaccin est un outil. Il est évidemment utile notamment pour les publics les plus fragiles.

Mais… il n’est pas la panacée universelle, et c’est ce qui va apparaitre de plus en plus clairement dans les prochaines semaines. C’est triste, c’est dommage, mais c’est la réalité.

Dans tous les cas restez prudents, soyez vigilants, respectez les gestes barrières, et prenez soin de vous et aussi de nos anciens qui ont été parmi les premiers vaccinés et dont la protection vaccinale est en train de se dissiper.

Nous n’en n’avons pas encore terminé avec toutes ces histoires.

« Un grand sentiment d’injustice » : l’incompréhension des personnes vaccinées qui attrapent le Covid

« TÉMOIGNAGES – Les vaccins anti-Covid sont généralement très efficaces contre la maladie, mais un risque – minime – d’être contaminé demeure.

« La plupart le savaient, mais l’aspiration à retrouver une vie normale était trop viscérale, après bientôt un an et demi de confinements à répétition et de précautions à tout va. Même vacciné, il existe une (très) faible probabilité, de tomber malade du Covid-19.

Pour Milena, se faire vacciner le plus tôt possible était une manière de mettre un point final à ces longs mois de pandémie et toutes les difficultés qu’elle a engendrées. « Je voulais retrouver la vie d’avant, ne plus être à risque, pouvoir voyager cet été, sortir, bref être libre ! », confie au Figaro cette Parisienne de 29 ans qui travaille dans le marketing et la communication. Après avoir reçu ses deux doses de vaccin Pfizer fin juin, la jeune femme profite de la réouverture des discothèques.

Puis vient l’anniversaire de sa petite sœur le week-end dernier dans la maison familiale. « Je n’avais pas de symptôme le jeudi, j’étais un peu fatiguée, c’est tout », raconte-t-elle. Le vendredi, elle perd l’odorat ».

Source le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae