Pékin fait plonger ses bourses… Ne jamais investir dans un régime communiste !

Cela fait longtemps que l’on me demande pourquoi je ne parle jamais des investissements en Chine, de l’achat d’actions chinoises à fort rendement, aux obligations chinoises. La réponse est très simple.

Je ne suis pas investisseur dans un régime communiste.

Vous pouvez m’expliquer ce que vous voulez sur la Chine, et la Chine est une sacrée puissance et une sacrée civilisation, il n’en reste pas moins que la Chine est un régime communiste. Investir et régime communiste sont deux termes totalement antinomiques.

En Chine l’Etat décide de tout et vos investissements sont toujours tributaires de la politique menée par Pékin. Du jour au lendemain vous pouvez être spolié, et si vous n’êtes pas content, un camp de redressement vous attend !!

L’interventionnisme de Pékin fait trembler les valeurs chinoises

« Avec un art consommé de souffler le chaud et le froid, les autorités chinoises ont fait perdre quelque 1 500 milliards de dollars de capitalisation sur les Bourses chinoises depuis jeudi dernier. Après la mise au pas du secteur de la Tech, Pékin semble vouloir s’attaquer aux puissants groupes chinois cotés spécialisés dans l’éducation. Après un vent de panique sur les valeurs chinoises depuis lundi, un calme précaire est revenu sur les marchés ».

Après la mise au pas du secteur de la Tech, c’est le puissant secteur de l’éducation qui a entraîné un vent de panique sur les places chinoises.

Les autorités chinoises ont en effet déclaré qu’elles entendaient revoir en profondeur le modèle économique des groupes privés spécialisés dans l’éducation, qui ont prospéré ces dernières années. Selon la réforme envisagée, les entreprises privées dans l’éducation n’auront plus le droit de faire des bénéfices, de lever des capitaux ou de s’introduire en Bourse ».

C’est en quelques jours plus de 1 500 milliards de dollars qui sont partis en fumée !

Il n’y a pas de sécurité juridique en Chine.

Alors effectivement, vous pouvez vouloir gagner de l’argent avec l’Empire du Milieu, mais au bout du compte, c’est toujours les « capitalistes » qui y laissent des plumes, car, disons-le, les Chinois, sont beaucoup plus forts que nous. Pour une raison simple. Ils ne raisonnent pas à court terme mais savent penser des stratégies dans le temps long. Pas pour les prochains résultats trimestriels.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source La Tribune.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae